lundi , 20 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Marvin Jones : Le bébé de la star des Detroit Lions meurt juste après Noël

Marvin Jones : Le bébé de la star des Detroit Lions meurt juste après Noël


La star de l’équipe de football américain Marvin Jones a annoncé la mort de son fils Marlo le 29 décembre 2019. Né cet été, le nourrisson était le cadet de la famille de 5 enfants. Le sportif n’a pas révélé la cause du décès de son fils qui avait 6 mois à peine. Sur Instagram, celui qui évolue au poste de récepteur dans l’équipe des Detroit Lions a rendu un hommage déchirant à son bébé disparu trop tôt.

Tu seras toujours dans nos coeurs

Bouleversé par la perte d’une « partie de son coeur« , il tente d’exprimer son chagrin : »Il est difficile de croire que notre petit ange, notre combattant depuis le premier jour, notre fils « Marlito » est malheureusement décédé et n’est plus ici avec nous. Marlo, la joie que tu nous as apportée chaque jour, avec ce sourire, et cette énergie était comme le paradis sur terre. Tu seras toujours dans nos coeurs. Nous nous souviendrons toujours de toi. »

Chaque pas que nous ferons, tu seras avec nous

Inconsolable, il pense aux différentes étapes de la vie de son fils qu’il ne verra malheureusement jamais. « Nous n’avons pas eu la chance d’entendre tes premiers mots. Nous n’avons pas eu la chance de te voir courir avec tes frères et ta soeur, mais tu as couru avec eux avec tes yeux tous les jours. Nous savons que tout ce que nous ferons à partir de maintenant sera avec toi dans notre coeur. Chaque pas que nous ferons, tu seras avec nous. » écrit-il ému sur Instagram.

Nous t’aimerons pour toujours

Pour terminer, il conclut en déclarant son amour à son fils Marlo : »Chaque fois que nous aurons une mauvaise journée, nous penserons à ton sourire. Tu nous manques déjà mon ange et nous t’aimerons pour toujours. Repose en paix notre doux petit garçon. Tu as gagné tes ailes. » Une épreuve très douloureuse pour Marvin Jones qui survient seulement quelques jours après Noël…




Retrouvez cet article sur : PurePeople