jeudi , 24 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Matelassé, pop, cuir ou métal… 17 montres aux bracelets interchangeables

Matelassé, pop, cuir ou métal… 17 montres aux bracelets interchangeables

Technique brevetée depuis déjà de nombreuses années par Hublot ou Michel Herbelin pour ne citer qu’eux, la personnalisation des bracelets s’empare désormais des montres Boy.Friend de Chanel ou de la néo Pasha de Cartier. Le plus ? Un clic suffit pour changer radicalement l’allure de sa montre et suivre ses envies mode du moment.

Plus que jamais dans l’air du temps, la versatilité et le désir d’une montre de caractère poussent les manufactures à étoffer leurs lignes. Si la haute horlogerie a depuis longtemps ouvert son offre sur-mesure à une personnalisation précieuse, du boîtier au cadran, le bracelet devient le nouveau terrain de jeu en vue. Dernier challenger en la matière, la maison Chanel qui enrichit les lignes androgynes de sa Boy.Friend d’un set de tissus colorés et texturés pour corser à l’envi le charme de ce cadran alluré.

Variations couture

Un nuancier mode à changer soi-même à domicile déjà adopté par les maisons Piaget, Boucheron, Poiray ou Michel Herbelin qui a propulsé depuis 2006 les lignes de sa montre Antarès en tête de liste des montres stars en France avec son bracelet breveté. Autre leaders du système, Hublot qui a également passé sous brevet son système d’attache One Click et Tudor, qui fut l’un des premiers en 2010 à doter ses montres d’un second bracelet en tissu. Une vague du coffret qui ne s’est depuis jamais démentie, jusqu’à l’arrivée de la jeune maison Hegid qui repousse les limites de la boîte jusqu’à y inclure 3 élements interchangeables : de la capsule à la carrure, en passant par le bracelet. Ne reste plus qu’à individualiser son look en se forgeant son propre jeu horloger fantaisie.

La rédaction vous conseille


Retrouvez cet article sur : Madame Figaro