samedi , 19 octobre 2019
Accueil » People & Stars » Meghan Markle : Son ancienne amie Lizzie Cundy l’attaque à la télévision

Meghan Markle : Son ancienne amie Lizzie Cundy l’attaque à la télévision


Si elle peut compter sur nombre de ses ami(e)s célèbres pour prendre très publiquement sa défense, Meghan Markle est confrontée à des détracteurs qui sont tout aussi bruyants… et tenaces. Lizzie Cundy, une ancienne amie que la duchesse de Sussex se serait soudainement mise à ignorer à partir du moment où elle a commencé à fréquenter le prince Harry, revient à la charge.

En mai 2019, quelques jours seulement après la naissance d’Archie, le fils du duc et de la duchesse de Sussex, l’ex-épouse (1994-2012) du footballeur de Tottenham Jason Cundy racontait au tabloïd The Sun comment Meghan, avec qui elle s’était liée en 2013 au cours d’une soirée de bienfaisance, s’était mise à ignorer ses messages et à couper délibérément les ponts avec d’anciennes connaissances. Et elle n’était pas la seule à se vexer d’avoir vécu pareille mésaventure, puisque l’animateur Piers Morgan venait de relater la sienne en des termes particulièrement acerbes.

Cette fois, c’est auprès de l’émission 60 Minutes Australia que Lizzie Cundy s’est épanchée. Dans un extrait de ce nouveau numéro du programme qui entend étudier comment la duchesse de Sussex a pu perdre son capital sympathie et « passer d’adorée à insupportable en moins d’un an« , Lizzie rappelle les circonstances de leur rencontre et la très bonne impression que Meghan, alors actrice dans la série Suits, lui avait faite : « Je ne savais même pas qu’elle était connue. J’ai trouvé qu’elle était très amusante. Elle était vraiment chaleureuse, elle voulait faire plaisir à tout le monde en accordant selfies et photos, elle aimait bien boire un verre. » Tout comme au Sun quelques mois plus tôt, Lizzie Cundy répète que Meghan, célibataire après son divorce de Trevor Engelson, voulait se trouver « un petit ami célèbre » et avait un crush pour la Grande-Bretagne. « Jamais, même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais imaginé qu’elle épouserait le prince Harry, observe-t-elle. Je crois que Meghan s’est transformée en une fille qui était peut-être plus dans la manipulation, j’ai vu une autre facette d’elle. Je voulais qu’elle soit la nouvelle princesse Diana, je pense qu’elle peut encore. Diana se souciait de tous les autres, mais il semble que Meghan ne se soucie que de Meghan, la plupart du temps.« 

La diffusion de la bande-annonce a suscité une importante levée de boucliers de la part des admirateurs de la duchesse de Sussex, choqués du contenu apparemment entièrement à charge de l’émission qui lui est consacrée. Racolage, harcèlement, 60 Minutes en a pris pour son grade et même certaines célébrités ont mêlé leurs voix au concert des reproches, à l’image de Mia Farrow : « Honte à vous de diffuser cette horreur, s’est insurgée l’actrice. La Grande-Bretagne a de la chance d’avoir cette magnifique femme, intelligente et sensible, dans la famille royale. Auprès d’elle, le prince Harry a trouvé le bonheur et nous nous en réjouissons. »

La duchesse Meghan, qui achève actuellement son congé maternité, n’a pas été épargnée par les critiques dernièrement. Outre la polémique de ses déplacements en jet privé avec le prince Harry au cours de l’été, elle a également fait les frais d’un nouveau déballage de linge sale de la part de son père Thomas Markle, qui l’a publiquement accusée d’être une menteuse et une hypocrite.




Retrouvez cet article sur : PurePeople