lundi , 20 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Meghan Markle : Son père Thomas prêt à témoigner contre elle face à la justice

Meghan Markle : Son père Thomas prêt à témoigner contre elle face à la justice


Meghan Markle condamnée à ne jamais connaître le moindre répit médiatique ? Depuis le mardi 14 janvier 2020, la haute cour de Londres se penche sur la plainte déposée par la duchesse de Sussex, actuellement au Canada avec son fils Archie, contre le Mail on Sunday. Elle a notamment attaqué la publication pour violation de sa vie privée après la publication de la lettre qu’elle avait écrite à son père Thomas en août 2018. Lequel père pourrait prochainement se présenter à la barre…

Thomas Markle (75 ans) pourrait être bientôt convoqué par la justice londonienne. Le décrié père de Meghan Markle, qui habite au Mexique depuis plusieurs années, a accepté d’être cité comme témoin de la défense dans l’affaire opposant sa fille au Mail on Sunday ! Ce qui n’est pas près de réchauffer leurs relations… Il a d’ores et déjà fourni son dossier médical ainsi que plusieurs SMS et lettres afin de redorer son blason, s’affichant en père aimant qui a tenté par tous les moyens d’entrer en contact avec sa fille après leur fâcherie. Une fâcherie dont il était cependant à l’origine puisqu’il avait orchestré une fausse paparazzade contre de l’argent. Conséquence de quoi, à ce jour, Thomas Markle n’a jamais rencontré son gendre ni son petit-fils.

À l’époque des rebondissements entourant son absence au mariage de Meghan Markle et du prince Harry en mai 2018, Thomas Markle aurait écrit à sa fille : « Je n’ai jamais rien fait pour te blesser Meghan ou n’importe qui d’autre… Je suis désolé que ma crise cardiaque [qui l’avait finalement empêché de venir à Londres, NDLR] t’ait causé… le moindre désagrément. » Pourtant, dans sa lettre de cinq pages dévoilée volontairement par Thomas Markle, Meghan Markle aurait écrit : « Tu as dit à la presse que tu m’avais appelée pour me dire que tu ne viendrais pas au mariage, ce qui ne s’est jamais produit, car tu n’as jamais téléphoné. Tu as ignoré mes appels. Tu m’as laissée juste avant mon mariage inquiète, confuse, choquée et sans vision sur la suite.« 

Les avocats du Mail on Sunday ont affirmé que Thomas Markle – qui dit s’être « simplement effacé » de la vie de sa fille – avait diffusé cette lettre pour répondre aux rumeurs disant que Meghan avait essayé de recoller les morceaux entre eux, ainsi que pour réagir aux déclarations faites par l’entourage de sa fille dans le magazine américain People. Ils ont aussi mis en avant « l’énorme et légitime intérêt public pour la famille royale incluant ses relations personnelles et les divers membres de sa famille« . Assez pour convaincre la justice ? Les avocats de Meghan Markle ont quant à eux attaqué la violation de sa vie privée, la violation de sa propriété intellectuelle, ainsi que la violation sur la protection des données.




Retrouvez cet article sur : PurePeople