samedi , 11 juillet 2020
Accueil » People & Stars » « Meurtrie par les insultes », Penelope Fillon est au plus mal depuis son procès ⋆ StarMag.com

« Meurtrie par les insultes », Penelope Fillon est au plus mal depuis son procès ⋆ StarMag.com


Selon son avocat qui s’est récemment exprimé sur BFMTV, Penelope Fillon a énormément souffert des remarques et insultes dont elle a été l’objet.

Le 29 juin 2020, François Fillon a eu connaissance de son verdict dans l’affaire des emplois fictifs. L’ancien candidat à la présidentielle a écopé de cinq de prison dont deux ans ferme, une peine d’inéligibilité de dix ans ainsi qu’une amende de 375 000 euros. Une sentence sévère qui a véritablement abattu Penelope Fillon, également citée dans cette affaire. L’avocat des époux, Me Antonin Lévy, expliquait sur le plateau de BFMTV le jour de l’annonce du verdict :

Cette affaire l’a profondément marquée. Elle a été infiniment meurtrie par les remarques qui ont pu être faites la concernant, par les insultes qu’elle a pu recevoir.

Une bataille judiciaire loin d’être finie

Comme l’a indiqué 20 Minutes, les époux Fillon, ainsi que l’ancien député Marc Joulaud, ont également été condamnés « à verser plus d’un million d’euros à l’Assemblée nationale« . Ils ont fait appel de la décision de justice, comme l’a déclaré Me Lévy, qui a dénoncé « un traitement d’exception » :

Cette décision qui n’est pas juste va être frappée d’appel. Il y aura un nouveau procès.

Si Penelope Fillon peut compter sur ses proches pour l’aider à surmonter cette épreuve, elle s’était néanmoins psychologiquement préparée au pire. Elle avait déjà déclaré avant son procès à Tugdual Denis, auteur de l’ouvrage La Vérité sur le mystère Fillon et directeur adjoint de la rédaction de Valeurs Actuelles :

On m’a dit que je pouvais encourir dix ans de prison. Je me prépare à cette éventualité. J’ai ça en tête. Ce qui signifie que tout ce qui arrivera en moins, ce sera ça de gagné.

Penelope Fillon a été condamnée à trois ans d’emprisonnement avec sursis, 375 000 euros d’amende ainsi qu’à deux ans d’inéligibilité.


Première apparition sur : Potins