vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Moïse Santamaria (Un si grand soleil) réagit après sa blague problématique

Moïse Santamaria (Un si grand soleil) réagit après sa blague problématique


A l’instar de son personnage Manu Léoni dans la série à succès de France 2 Un si grand soleil, Moïse Santamaria a un caractère bien affirmé. Quand quelque chose ne lui plaît pas, il ne le cache pas et n’a pas peur des critiques. Interrogé sur la polémique qu’a suscité l’un de ses messages Instagram le 18 juillet 2020, l’acteur de 41 ans a mis les points sur les « i ».

La vie n’est plus la même depuis que le corovanirus se propage dans le monde. En France, il est obligatoire de porter un masque dans les lieux publics qui sont fermés tels que les centres commerciaux. Il est recommandé de maintenir une distance de sécurité et dans certaines villes, le port du masque est désormais imposé en pleine rue. Pourtant, le gouvernement avait maintenu le second tour des municipales en juillet dernier, une décision pas vraiment cohérente selon Moïse Santamaria. Sur Instagram, il avait donc fait passer ce message sur le ton de l’humour. Un post qui n’avait pas fait que des heureux.

Il était donc bien content que le site Bluewin.ch l’interroge sur le sujet afin de dire le fond de sa pensée concernant la polémique. « Alors, qu’on remette les choses en place : sur les 300 commentaires que j’ai eus, il n’y en avait que 10 de négatifs, assez violents puisqu’ils me souhaitaient d’attraper le coronavirus et de crever. On voit à quel niveau en France la liberté d’expression est respectée… Des médias ont donc dit que je m’étais fait jeter par les fans, mais ce sont eux les médias, au final, qui ont dû désactiver les commentaires, car ceux-ci allaient dans mon sens… J’ai l’impression qu’on ne peut pas prendre les gens pour des cons éternellement. On ne peut pas dire tout et son contraire, faire peur aux gens. Car la peur est le plus bel outil psychologique de manipulation. (…) On a un gouvernement qui permet les manifestations. (…) C’est un choix, d’interdire certaines choses, et d’en permettre d’autres. Aller voter, c’est bon, on peut. Mais par exemple, se réunir pour contester certaines décisions, non. On a tous notre mot à dire.« , a-t-il confié.

Comment voulez-vous que j’aie peur ?

Après avoir fait savoir qu’il soutenait le professeur Raoult, Moïse Santamaria a expliqué pour la raison pour laquelle il ne craignait pas de tomber malade : « Parce que je crois beaucoup en Hippocrate: ‘Que ton alimentation soit ta première médecine.’ Je suis quelqu’un qui mange bien, qui ne fume pas, qui boit très, très peu d’alcool, je fais du sport régulièrement… Comment voulez-vous que j’aie peur ? Mes enfants, pareil. »

Rappelons que le 18 juillet dernier, Moïse Santamaria avait posté une photo sur laquelle il apparaissait avec un masque troué sur le visage. « J’ai éternué. Je dois maintenant faire un calcul pour délimiter le périmètre probablement contaminé et le temps de contamination effectif par aéroportation des gouttelettes propulsées à plus d’une centaine de km/h. Faites attention si vous éternuez, pensez aux autres, arrêtez d’éternuer et lavez vous les mains au White spirit une vingtaine de fois par jour minimum. Si vous souhaitez vous promener tranquillement, sans masque et côte à côte, attendez la prochaine manifestation ‘émotionnellement’ tolérable et qui dépasse de fait la législation en place ou bien la prochaine invitation aux urnes afin d’élire la prochaine carotte au bout du bâton… Et un excellent week-end ‘obéissant’ et ‘civilisé’ à toutes et à tous« , avait-il écrit en légende.


Retrouvez cet article sur : PurePeople