vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » People & Stars » Nabilla Benattia débordée par Milann, elle fond en larmes : « Je culpabilise… »

Nabilla Benattia débordée par Milann, elle fond en larmes : « Je culpabilise… »

C’est une Nabilla Benattia vulnérable qui s’est dévoilée sur Snapchat. Alors qu’elle craquait, elle a décidé de partager la raison de son petit coup de mou à ses abonnés. On vous dit tout.

Ce vendredi 4 décembre 2020, Nabilla Benattia s’est confiée sans filtre à sa communauté sur Snapchat. C’est en larmes qu’elle a tenu à parler à ses abonnés afin de montrer que non, tout n’est pas si parfait que ça dans sa vie.

Si elle a tendance à ne montrer que le positif, elle a décidé de partager un petit moment pendant lequel elle a craqué. Si Nabilla n’est pas très bien en ce moment, c’est parce qu’elle se sent parfois impuissante face aux caprices de son fils Milann.

Nabilla craque et se confie

C’est sans filtre qu’elle s’est alors confiée :

Ça ne va pas trop… Je ne suis pas très bien. Je galère un peu en ce moment. Ça devient un peu compliqué avec mon fils parce qu’il crie beaucoup… Enfin, il fait beaucoup de caprices, et j’ai du mal à lui dire non en fait. C’est assez compliqué pour moi en ce moment, je ne vous le montre pas forcément. Mais c’est vrai que ce n’est pas facile, des fois je dis « non » mais il ne comprend pas. Et je pense que c’est complètement normal. J’en ai parlé avec ma maman, ma grand-mère et d’autres personnes autour de moi…

Elle a ajouté :

En fait c’est vrai que je culpabilise un petit peu, je ne lui ai jamais dit non jusqu’à maintenant et j’ai l’impression que j’aurais dû lui dire avant. Là il ne comprend pas.

Nabilla Benattia regrette donc de ne pas avoir su sévir avant. Elle a avoué avoir également peur des réactions de Milann. Ce dernier peut parfois exprimer son mécontentement en faisant des grands gestes et pourrait alors se blesser sans le vouloir.

Par exemple, un truc tout bête, quand je suis en train de déjeuner, il pleure pour venir sur mes genoux. Il n’y a pas de souci mais il commence à prendre la nourriture et je lui explique qu’il ne faut pas, il crie et se jette en arrière hyper fort… Ce matin il m’a fait grave mal, j’étais un peu choquée. Quand je dis « non » il se fait du mal à lui, il se jette, il se pousse.

Une mère en proie aux doutes

Nabilla Benattia a confié qu’elle se posait beaucoup de questions et avait peur de mal faire :

Est-ce que j’aurais dû faire ça ou ça ? Il faut vraiment que je fasse les choses bien. Je dois l’éduquer, c’est mon fils je suis sa mère.

Elle a ajouté :

Je garde tout pour moi, je suis toujours à rire, je suis vraiment comme ça. Et je garde vraiment tout pour moi parce que je pense que vous n’avez pas envie d’être embêté avec ça… Mais ce matin j’ai un peu craqué. Et je pense que c’est important de dire quand ça ne va pas aussi.

Mais pourquoi Nabilla Benattia partage peu de chose avec sa communauté au sujet de son petit ? Elle a tenu à expliquer ce choix, affirmant avoir peur des retours négatifs :

J’ai tellement peur d’être critiquée sur mon rôle de mère parce que je sais que ça va m’atteindre et que ça va me faire cogiter, ça va me faire du mal clairement qu’en fait je ne vous partage pas plein de choses par rapport à mon fils.

Malgré tout, elle affirme être aux anges grâce à son petit garçon.

Milann n’est pas compliqué, c’est un garçon extraordinaire, il a la joie de vivre et il est très intelligent. J’ai de la chance, vraiment. Mais j’ai peur de ne pas savoir gérer ou de ne pas bien faire.

@Instagram

Courage Nabilla !




Première apparition sur : Potins