vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » People & Stars » Nathanaël de Rincquesen touché par le Covid après son AVC : « Ma compagne veille sur moi »

Nathanaël de Rincquesen touché par le Covid après son AVC : « Ma compagne veille sur moi »


Nathanaël de Rincquesen a des journées bien chargées. Depuis le départ de Marie-Sophie Lacarrau, il est aux commandes du JT de 13h de France 2 et ce, jusqu’au 25 décembre prochain. Il anime également deux émissions sur France Info, un rythme effréné qui pourrait inquiéter car il a été victime d’un AVC en mai 2019. Interrogé par Télé Star, l’homme de 48 ans a donné des nouvelles de son état de santé.

Si chaque mercredi, les téléspectateurs de France Info peuvent retrouver Nathanaël de Rincquesen dans INAttendu et un vendredi par mois dans Derrière la séquence, il n’est plus aux commandes de la tranche info du soir de la chaîne depuis avril dernier. La raison ? Le journaliste et présentateur a été touché par la Covid-19. « J’ai montré que j’étais capable de porter une tranche… Mais j’ai été contaminé par le virus très tôt au moment du premier confinement et donc, je me suis absenté de l’antenne pendant un mois et demi« , a-t-il expliqué à nos confrères.

On lui a ensuite demandé comment il se portait depuis son AVC. L’occasion de découvrir qu’une fois de plus, sa compagne Caroline a un rôle déterminant dans sa vie. « J’ai décidé de ne pas me morfondre, d’être dans une dynamique positive, de sourire et d’avancer. (…) Ma compagne veille sur moi. Quand je baisse la tête, elle me dit de la relever« , a-t-il confié. Depuis, Nathanaël de Rincquesen essaie d’avoir une bonne hygiène de vie et marche notamment 50 kilomètres par semaine.

Le jour où Caroline a sauvé la vie de Nathanaël de Rincquesen

S’il ne garde aucune séquelle de son AVC, celui qui est joker depuis onze ans a eu une grosse frayeur le jour où c’est arrivé. C’est en octobre 2019 que Nathanaël de Rincquesen avait raconté cette terrible journée à nos confrères du Parisien. Alors qu’il buvait un verre en terrasse avec sa compagne Caroline et des amis, il a vite compris que quelque chose n’allait pas : « Il était 19h. On discutait, on riait, puis j’ai vu leurs visages se figer brusquement. Ma compagne, Caroline, me touche et m’arrache un biscuit apéritif de la bouche. Elle avait compris que je faisais un AVC et a aussitôt appelé les secours. » Il ne s’en rendait pas compte, mais il avait « toute la partie gauche du visage qui s’affaissait » et, une fois dans le camion de pompiers, il n’arrivait pas à serrer la main gauche. « J’étais paralysé de tout ce côté« , avait-il expliqué. Un scanner a confirmé qu’un « caillot bouchait un vaisseau côté droit« . Les médecins ont donc pratiqué une thrombolyse (opération qui consiste à injecter une substance capable de dissoudre le caillot qui bouche l’artère). « En trois heures, j’étais tiré d’affaire. (…) Sur le coup, je n’ai ressenti aucune douleur. Ce qui rétrospectivement me donne des frissons : j’aurais pu être chez moi, allongé dans le canapé, et ne me rendre compte de rien« , a-t-il reconnu.

Après une semaine en soins intensifs et un séjour dans un centre cardiologique, Nathanaël de Rincquesen a dû se résoudre à modifier son emploi du temps pour arrêter de se lever si tôt le matin et « simplifier [ses] trajets quotidiens« . C’est ainsi qu’on lui avait proposé la tranche info du soir de France Info, en août 2019. Depuis il prend des médicaments anticoagulants et devra le faire tout au long de sa vie.


Retrouvez cet article sur : PurePeople