mercredi , 29 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Nipsey Hussle, 6ix9ine, Booba… 2019, année dangereuse pour le rap

Nipsey Hussle, 6ix9ine, Booba… 2019, année dangereuse pour le rap


Les rappeurs NBA YoungBoy et Yung Miami (du groupe City Girls) ont également fait les gros titres pour des incidents similaires. Le premier a eu lieu le 12 mai 2019 près du Trump International Beach Resort, à Miami. Les passagers d’une voiture noire ont ouvert le feu sur l’entrée de l’hôtel, où séjournaient NBA YoungBoy. Ses gardes du corps de NBA YoungBoy (de son vrai nom Kentrell DeSean Gaulden), également armés, ont répliqué. NBA n’a pas été touché, contrairement à sa petite amie Kay, blessée par balle. Le jeune homme lui a immédiatement porté secours, un acte de bravoure filmé et qui a fait le tour de la toile.

Mardi 6 août 2019, Yung Miami a été prise pour cible à son tour. L’artiste enceinte de son deuxième enfant quittait un studio d’enregistrement Circle House Studios. Une fois à bord de son véhicule, un Mercedes-Benz G-Class rouge, Yung Miami a été la cible de plusieurs coups de feu tirés d’une voiture derrière elle. Les agresseurs ont touché la roue de secours de son 4×4. La victime s’en est sortie indemne et a livré son témoignage aux agents de police venus sur place.

A$AP Rocky, 6ix9ine, Kodak Black : la prison, pour un mois ou 4 ans

Cette année encore, de nouveaux procès ont fait trembler la planète Rap. Une attention particulièrement a été portée à celui d’A$AP Rocky. Le rappeur a été placé en détention, jugé et condamné à Stockholm, en Suède, après une bagarre en pleine rue.

Au total, A$AP Rocky et deux membres de son entourage, Bladimir Corniel et David Rispers, ont passé un mois en prison avant leur libération. Dans une autre affaire, 6ix9ine (Daniel Hernandez) a déjà fait 13 mois de détention et espérait sortir le 18 décembre dernier. Son souhait n’a malheureusement pas été réalisé : un juge l’a condamné à 2 années de prison supplémentaires, une sentence légère au vu des faits reprochés (racket, possession d’armes à feu, et trafic de stupéfiants) qu’il doit à sa collaboration totale avec les autorités.

6ix9ine sera libéré en novembre 2020. À sa sortie, il reprendra sa carrière de rappeur, tout en respectant sa mise à l’épreuve d’une durée de 5 ans et en réalisant 300 heures de travaux d’intérêt général.

Comme 6ix9ine, Kodak Black a écopé une condamnation plus clémente que les 96 mois requis contre lui. Le rappeur a plaidé coupable de possession d’armes et de produits stupéfiants après son arrestation à la frontière Canada – États-Unis, en avril dernier. Kodak a été condamné à 46 mois de prison, près de 4 ans de calvaire symbolisé par un incident raconté en détails dans une publication Instagram.

Kodak y révèle avoir été gazé de lacrymogène et frappé par des gardes.




Retrouvez cet article sur : PurePeople