vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » People & Stars » Obsèques de Valéry Giscard d’Estaing : Anne-Aymone et ses enfants dans la douleur

Obsèques de Valéry Giscard d’Estaing : Anne-Aymone et ses enfants dans la douleur


Les obsèques de Valéry Giscard d’Estaing, décédé mercredi 2 décembre 2020, ont eu lieu à Authon (Loir-et-Cher), dans « le froid et l’humidité d’un samedi matin de décembre« , comme l’a décrit un journaliste de l’AFP. Aux alentours de 10h30 le convoi funéraire est arrivé à l’église du village. Sur place, on retrouvait une quarantaine de personnes, tous amis proches ou membres de la famille de l’ancien président de la République, dont le cercueil a été recouvert d’un drapeau Français et d’un autre européen.

Dans ce silence perturbé seulement par la cloche de l’église et les cliquetis des photographes sur place, le cercueil de Valéry Giscard d’Estaing a été transporté dans la petite église, décorée pour l’occasion de gerbes de fleurs blanches. Des obsèques en sobriété, qui correspondent au « souhait et à la volonté » d’intimité de l’ancien chef de l’État, comme l’a précisé son fils, Henri Giscard d’Estaing. Ce dernier était là pour épauler sa mère, l’ancienne première dame Anne-Aymone, qui vient là de perdre son éternel époux.

Parmi la famille de l’ancien président, ses fils Louis et Henri Giscard d’Estaing étaient présents, avec leurs épouses Claire et Ina. Sa fille Valérie-Anne Giscard d’Estaing était également présente, avec son mari Bernard Fixot.

Trois musiciens de renom ont été engagés pour les obsèques de l’ancien président : la soprano Karine Deshayes avec Roland Pidoux au violoncelle et Alexandre Kantorow au piano. « Selon ses souhaits, la musique fera partie de la cérémonie pour accompagner l’envol de l’âme« , précisait un communiqué décrivant le déroulé de la cérémonie.

Fait hautement symbolique : Valéry Giscard d’Estaing a été « inhumé à côté de sa fille Jacinte, décédée en 2018« , à l’âge de 57 ans. L’ancien président repose désormais avec sa plus jeune fille, dans un terrain privé appartenant à la famille, près du cimetière d’Authon. « Ceux qui le souhaiteront pourront se recueillir auprès de sa tombe dès lorsque l’évolution des contraintes sanitaires le permettra« , est-il précisé sur le communiqué.


Retrouvez cet article sur : PurePeople