vendredi , 24 janvier 2020
Accueil » People & Stars » « On doit vivre avec ça » ⋆ StarMag.com

« On doit vivre avec ça » ⋆ StarMag.com


Invité le 10 janvier dernier sur Europe 1 pour faire la promotion de son spectacle, Julien Courbet s’est par la suite laissé aller à des déclarations un peu plus personnelles.

Julien Courbet arrive sur M6 à partir du 14 janvier prochain dans la nouvelle émission Qui veut être mon associé ?. De plus, l’animateur fera son retour sur les planches dans un spectacle intitulé Jeune et Joli à 50 ans. L’ancien chroniqueur de Cyril Hanouna commence donc l’année avec de nouveaux projets dont il a fait la promotion dans l’émission d’Anne Roumanoff, Ça Fait du Bien. Mais en plus d’évoquer son début d’année bien rempli, Julien Courbet est pour la première fois revenu sur l’un des drames de sa vie.

« Glauque et dramatique »

L’ancien présentateur de Sans Aucun Doute a raconté le tragique accident qui a coûté la vie à son père :

À l’époque, j’étais à La Réunion chez un copain qui a été prévenu par ma sœur et qui a mis trois heures à me l’annoncer. Ce qui est terrible, c’est la brutalité. Il marche sur le trottoir et un type bourré le renverse. Là où ça devient glauque et dramatique, c’est qu’on ne sait pas s’il est mort à ce moment-là parce que le type s’est sauvé après l’avoir percuté en pleine nuit.

Selon lui, le chauffard aurait ensuite déclaré son véhicule volé à la gendarmerie :

La police a senti qu’il était très nerveux mais a attendu six heures du matin (…) pour aller chez lui et trouver les clefs de la voiture sous le matelas. On aurait peut-être pu le sauver si on avait appelé une ambulance. On doit vivre avec ça.

Quand Anne Roumanoff lui demande ensuite si ce drame lui avait donné l’envie de se battre contre les injustices, Julien Courbet explique :

Inconsciemment, peut-être. Même avant ça, mes grands-parents rapatriés d’Algérie ont refait leur vie très modestement et mon grand-père vendait des montres en porte à porte. Il s’est fait escroquer par un type. Il n’avait quasi rien (…) ça l’a ruiné. Je me suis dit « Merde, c’est pas normal » alors je pense que tout ça fait que je prends plaisir à aider les gens.

 


Première apparition sur : Potins