dimanche , 27 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Plus d’un an après son AVC, le comédien « a régressé » selon son fils Anthony

Plus d’un an après son AVC, le comédien « a régressé » selon son fils Anthony


Anthony Delon vient de donner des nouvelles de son père, victime d’un AVC il y a plus d’un an. En raison du confinement, Alain Delon aurait pris un retard considérable dans sa rééducation.

Alain Delon n’est pas encore tout à fait rétabli. Victime d’un AVC en juin 2019, l’acteur de 84 ans a ensuite été hospitalisé 4 mois dans une clinique spécialisée en Suisse. Physiquement diminué, la légende du cinéma français a par la suite difficilement supporté son état.

En novembre dernier, l’ex-compagnon de Mireille Darc s’est enfermé dans sa propriété de Douchy dans le Loiret. Là-bas, à l’abri des regards indiscrets, le comédien a entamé une longue rééducation. Dans les colonnes de Paris Match, en kiosque ce jeudi 17 septembre 2020, son fils, Anthony Delon, a enfin donné de ses nouvelles.

« Il a régressé »

Alors qu’il a prévu d’épouser sa compagne Sveva Alviti, le fils aîné d’Alain Delon a répondu aux questions de l’hebdomadaire au sujet de l‘état de santé de son illustre papa. Le quinquagénaire a confié que le confinement avait fait perdre du temps à celui que l’on surnomme Le guépard. En effet, l’acteur a refusé que l’on vienne chez lui durant cette longue période. Conséquence immédiate de cette décision : des progrès qui tardent à venir.

 Il a perdu quatre mois dans sa rééducation alors qu’il était sur la pente ascendante.

Heureusement, l’acteur a retrouvé de sa superbe :

Il n’a pas changé.

Explique son fils qui se veut rassurant.

Très abattu durant de longs mois, Alain Delon semble avoir davantage le moral.

L’acteur va bien

En juin dernier, un an après son AVC, Alain Delon avait brisé le silence pour la première fois. À l’AFP, l’acteur avait expliqué qu’il était en forme mais que sa convalescence était « longue »

Il faut dire que sa maladie a eu des conséquences très importantes sur sa vie entière. Installé dans une chambre médicalisée de sa maison, l’acteur peinait à se déplacer et à s’exprimer. Si une équipe soignante se relayait auprès de lui jour et nuit, il supportait difficilement d’être devenu dépendant.

Aujourd’hui, l’octogénaire reçoit la visite de son kinésithérapeute trois fois par semaine. Ses problèmes d’élocution semblent résolus. Avant l’été, un journaliste de RTL a confié s’être entretenu avec l’acteur de manière tout à fait habituelle :

Il ne lisait pas un texte, Alain Delon me parlait normalement, comme il le faisait avant son AVC.

Des nouvelles rassurantes qui ont fait le plus grand bonheur de ses fans.

 

 

 

 

 

 




Première apparition sur : Potins