vendredi , 11 décembre 2020
Accueil » People & Stars » Préparent-ils une fuite en douce de la Maison Blanche ?

Préparent-ils une fuite en douce de la Maison Blanche ?

Donald Trump a affirmé ne pas vouloir assister à la passation de pouvoir avec son successeur, Joe Biden, le 20 janvier prochain. Et il se pourrait que lui et Melania Trump fuient la Maison Blanche avant la fin de l’année 2020.

Comment va s’achever le mandat de Donald Trump est devenu une question récurrente aux États-Unis. Le président sortant refuse toujours de reconnaître que l’élection n’a pas été truquée que sa défaite est réelle.

Invité à un meeting en Géorgie le 5 décembre pour soutenir les candidats républicains en ballotage pour le Sénat, Donald Trump n’a quasiment parlé que de lui, partant en élucubrations pour expliquer ce qui selon lui était du trucage dans les résultats de l’élection présidentielle.

Noël en Floride pour ne pas revenir ?

Et celui dont on a compris qu’il était extrêmement mauvais perdant pourrait ne pas s’arrêter là. Il a également déclaré qu’il n’assisterait pas à la passation de pouvoir avec son successeur, Joe Biden, le 20 janvier prochain.

Selon CNN, pour être sûr de ne pas être présent ce jour fatidique, Donald Trump pourrait employer les grands moyens. Il se murmure ainsi que le couple présidentiel pourrait choisir de tout bonnement fuir la Maison Blanche. Donald et Melania Trump pourraient partir dans leur propriété de Mar-a-Lago en Floride pour y passer les fêtes de fin d’année et ne plus en revenir du tout.

Ceci expliquerait les travaux précipités dans la propriété floridienne afin d’agrandir l’espace de vie et de pouvoir accueillir l’intégralité de la famille Trump en cas de besoin.

Une absence certaine à la passation de pouvoir

Certains des conseillers de Donald Trump lui ont cependant conseillé de demeurer à la Maison Blanche et d’être présent le jour de la passation de pouvoir. Non pas par respect pour Joe Biden mais afin de préserver l’image de Donald Trump qui compte se présenter pour l’élection présidentielle de 2024.

Le président sortant leur aurait répondu qu’il ne pensait pas que son absence à la passation de pouvoir puisse abîmer son image publique et faire la différence auprès de ses supporters.

Joe Biden, le nouveau président des USA @Reuters

Qu’il soit à Washington ou en Floride importera donc peu pour Donald Trump qui est lui-même encore en train de décider où il passera les derniers jours de son mandat. Une seule chose est sûre, il ne sera pas là pour voir Joe Biden jurer sur la Bible d’être un bon 46e président des États-Unis.




Première apparition sur : Potins