samedi , 4 juillet 2020
Accueil » People & Stars » Problème dans le scrutin, le vote d’un député comptabilisé alors qu’il était déjà mort ! ⋆ StarMag.com

Problème dans le scrutin, le vote d’un député comptabilisé alors qu’il était déjà mort ! ⋆ StarMag.com


Adoptée depuis le 13 mai 2020, loi Avia aurait reçu le vote d’un député mort depuis le 29 mars 2020

C’est une drôle d’anecdote que dévoile Le Point dans son édition du 28 mai 2020. La loi Avia, qui porte sur le contrôle des contenus haineux sur Internet ,a été votée à une large majorité le 13 mai 2020. Mais un petit couac est venu entacher les débuts de cette loi portée par la députée LREM Laetitia Avia.

Le vote d’un mort comptabilisé

Le député LREM Jean-François Cesarini figure sur la liste détaillée du scrutin disponible sur le site de l’Assemblée nationale. Or, l’homme politique est décédé le 29 mars 2020 soit six semaines avant le vote.

Comment le vote d’un mort a-t-il pu être comptabilisé ?

C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les journalistes du Point. Contactée, l’Assemblée nationale a alors affirmé qu’il s’agissait simplement d’un oubli informatique.
Les services auraient oublié d’actualiser le fichier avant son utilisation. Comme l’indique Le Point, plusieurs fichiers où figure le nom de la suppléante de Jean-François Cesarini avaient pourtant été mis à jour avant le vote de la Loi Avia.

Une loi déjà dans la tourmente

La loi Avia avait déjà été au coeur d’une polémique il y a quelques semaines. Son instigatrice, Laetita Avia, est en effet mêlée à un scandale qui l’accuse d’avoir tenu des propos racistes et homophobes. Celle-ci s’en est défendue sur les réseaux sociaux en assurant qu’elle allait porter plainte pour diffamation.

 


Première apparition sur : Potins