samedi , 12 décembre 2020
Accueil » People & Stars » Reine Elizabeth II manipulée et volée par un ancien employé, les révélations inattendues

Reine Elizabeth II manipulée et volée par un ancien employé, les révélations inattendues

La Reine Elizabeth II a été victime de vol par un ancien employé, découvrez les révélations inattendues. 

Récemment, on découvrait les confidences d’une experte royale qui affirmait que la Reine Elizabeth II n’abdiquera jamais au profit du Prince Charles. Personne ne devrait réussir à détrôner la Reine mère avant quelques années encore ! Il faut dire qu’au cour de son règne, celle-ci en a vu des vertes et des pas mûres… Justement, BBC rapporte qu’un ancien employé a volé des objets du palais royal et les a revendus sur eBay il y a quelque temps, entre novembre 2019 et août 2020. Adamo Canto, ancien assistant de restauration, a plaidé coupable pour trois chefs d’accusations de vol comme le révèle la chaîne britannique. Mais en réalité, c’est 37 articles qui ont été vendus sur eBay, d’une valeur comprise entre 13 000 et 135 000 dollars, bien qu’ils soient partis « bien en dessous » de leur prix, puisqu’il n’aurait touché « que » 10 000 dollars.

Camilla Parker Bowles, Prince Charles et la Reine Elizabeth II  — Crédit(s) : gettyimages

Parmi les objets volés à la Reine Elizabeth II se trouvaient des photos signés du prince Harry, du prince William et de Kate Middleton, une médaille du Compagnon de Bath ou encore un album photo du banquet de Donald Trump lors de sa visite en Grande-Bretagne. BBC annonce aussi que l’employé avait eu accès à des bureaux et zones spécifiques en raison de la pandémie de Coronavirus, ce qui lui aurait facilité la tâche pour les vols. Il a été libéré sous caution mais risque toujours un peine de prison. Malgré le travail de la police, pas sûr cependant que la Reine Elizabeth II et la famille royale ne retrouvent leurs objets… Heureusement, aucun d’eux ne semblaient avoir une valeur sentimentale. Toujours à propos de la Reine Elizabeth II, découvrez sa décision radicale, agacée par la brouille entre Meghan Markle, Prince Harry, Kate Middleton et Prince William.




Retrouvez cet article sur : Melty