lundi , 21 octobre 2019
Accueil » People & Stars » sa fille Buku Abi avoue avoir pensé au suicide pendant son enfance ⋆ People

sa fille Buku Abi avoue avoir pensé au suicide pendant son enfance ⋆ People


La fille de R. Kelly, Buku Abi (21 ans) s’est confiée sur son enfance et sa vie suite aux nombreuses accusations qui pèsent sur son père. La jeune femme a avoué avoir pensé au suicide.

Depuis de nombreuses années, R. Kelly est lié à de sombres affaires d’agressions sexuelles, de détournement de mineurs et même d’esclavagisme sexuel. Des accusations graves qui ont également eu un impact sur la famille de l’artiste.

La preuve, en début d’année, sa fille, la jeune chanteuse Buku Abi, s’était même emparé de sa story instagram pour s’exprimer pour la première fois, traitant son père de « monstre ». Depuis des années, elle n’est plus en contact avec le chanteur de 52 ans.

Je prie pour toutes les familles et les femmes qui ont été affectées par les actions de mon père. Croyez-moi, tout ça m’a beaucoup affectée. (…) Tous ceux qui me connaissent personnellement savent que je n’ai plus de lien avec mon père. Je ne parle pas non plus en son nom. (…) Ma mère, mon frère, ma sœur et moi ne pardonnerons, ni ne soutiendrons jamais AUCUNE des choses négatives qu’il a faites ou qu’il continue à faire dans sa vie.

Avait-elle expliqué.

Des pensées suicidaires

Buku Abi, s’est récemment livrée dans une interview sur les conséquences de tout ce tourbillon médiatique sur son enfance et sa vie de façon générale :

A la maison, tout était normal. (…) Tu vis avec tes parents, ton père et ta mère ne vont pas te raconter toutes les mauvaises choses qui se passent à l’extérieur de la maison. Mais les enfants se fichent de ça. Vers 10-12 ans, j’ai commencé à apprendre la partie douloureuse de ma famille. Ça a été très difficile pour moi parce que jusque-là, j’avais une certaine image de la personne qu’était mon père et de ce qu’était ma famille.

Des moments très difficiles qui lui ont donné des pensées suicidaires. Son seul recours a été la musique. Une carrière dans l’industrie musicale qui n’a pas toujours été facile. Elle a poursuivi :

La première fois où j’ai chanté sur une scène, j’avais l’impression d’avoir pris de la drogue. J’en voulais toujours plus. Depuis, je continue à chanter, et ça m’a littéralement sauvé la vie. (…) Je suis confrontée à des défis, des gens qui veulent travailler avec moi pour le contrarier ou des gens qui ne veulent pas travailler avec moi simplement à cause de ce qu’il est. (…) J’ai été jugée sans aucune raison par des gens qui m’associaient à lui. J’ai tout fait pour y arriver.  L’art m’a sauvé la vie, il n’y a vraiment rien qui puisse m’arrêter.

Des tristes confidences…


Première apparition sur : Potins