dimanche , 20 septembre 2020
Accueil » People & Stars » sa santé alimente à nouveau les rumeurs

sa santé alimente à nouveau les rumeurs


Kim Jong-un est-il dans le coma ? C’est ce qu’a affirmé un proche de l’ancien président de Corée du Sud qui précise toutefois qu’il serait encore en vie. Une information qui devrait faire débat.

Il s’agirait presque d’un marronnier, une de ces informations cycliques qui revient avec la régularité d’une horloge suisse tous les mois ou presque. La santé de Kim Jong-un fait à nouveau l’objet de nombreux débats. Le dictateur nord-coréen serait dans le coma selon des informations venues de l’autre côté de la frontière. On fait le point sur les informations disponibles.

Kim Jong-un dans un état de santé précaire

Comme le relaie Closer, les nouvelles informations viennent de Chang Song-Min, un ancien proche de Kim Dae-jung, qui fut président de Corée du Sud de 1998 à 2003. L’homme qui dispose encore de nombreuses sources et relais officiels estime que Kim Jong-un serait actuellement en très mauvaise santé. En fait, il ne serait même pas conscient. C’est ce qu’il a expliqué sur les réseaux sociaux.

Je l’estime être dans le coma, mais il est toujours en vie.

Cela fait désormais plusieurs mois que la santé du dictateur nord-coréen alimente les polémiques et les rumeurs à travers le monde. L’ancien diplomate a aussi précisé que puisque la ligne de succession du pouvoir ne serait pas encore complètement établie, c’est sa sœur, Kim Yo-jong, particulièrement visible médiatiquement ces derniers mois, qui s’occuperait de diriger le pays.

La santé du dictateur, une problématique majeure

Ces informations sont toutefois à prendre avec beaucoup de prudence. Le 19 août dernier souligne la Tribune de Genève, Kim Jong-un a encore assisté à une session plénière du Parti des Travailleurs. Cela signifie donc qu’il était encore en état d’apparaître en public à cette date. L’occasion pour lui de faire le point sur les « défaillances et accomplissements » de son régime. L’agence de presse officielle KCNA a toutefois reconnu ces derniers jours une bascule du pouvoir. Si Kim Jong-un exerce toujours un « pouvoir absolu », il aurait aussi commencé à transférer son autorité à sa sœur pour « soulager son stress ».

Ces derniers mois, les rumeurs sur son état de santé se sont multipliées. Si ce sont ses frasques sexuelles qui ont fait parler ces derniers jours, il a déjà essayé d’étouffer des rumeurs sur sa mort.

La polémique avait notamment commencé à la fin du mois d’avril après une opération du cœur. Plusieurs médias chinois annonçaient alors qu’il était probablement décédé. Quelques jours plus tard, certains n’hésitaient pas à supputer qu’un sosie avait pris sa place. Reste désormais à savoir si ces nouvelles révélations sont à ranger au rayon des rumeurs ou si elles seront bientôt confirmées.




Première apparition sur : Potins