dimanche , 20 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Une actrice de la saga Harry Potter victime de viol à 14 ans, elle revient sur cet événement traumatisant

Une actrice de la saga Harry Potter victime de viol à 14 ans, elle revient sur cet événement traumatisant


Une actrice de la saga Harry Potter a révélé dans un témoignage avoir été victime de viol à 14 ans et est revenue sur cet évènement traumatisant.

Alors que Duffy se livrait dans un témoignage bouleversant en février dernier et révélait avoir été séquestrée et violée pendant plusieurs jours, la chanteuse n’est malheureusement pas la seule à avoir vécu un tel drame et pour cause, Jessie Cave que les fans d’Harry Potter connaissent pour son interprétation du rôle de Lavender Brown dans la saga vient de révéler qu’elle a elle aussi connu le viol à l’âge de 14 ans et que son bourreau n’était autre que son professeur de tennis à l’époque. L’actrice est ainsi revenue sur ce sombre évènement avec sa soeur lors du podcast We Can’t Talk About That Right Now. Alors que cette dernière se remémorait la souffrance endurée au moment de l’adolescence due à l’acné et l’appareil dentaire, Jessie Cave n’a pas tardé à répliquer : « Pour être honnête, l’acné et les appareils sont mauvais, mais je pense que le viol à 14 ans est encore plus mauvais. Par votre entraîneur de tennis, quelqu’un en qui vous avez confiance et qui est en position de pouvoir ».

Voir cette publication sur Instagram

I released my first podcast with my sister yesterday. We talk about silly things like our outfit choices and differences in style, cake and weight and the acting industry, our love languages, photo collages and the dangers of Soy. As is natural when having a casual chat with a sibling, you can be talking about how much cake you ate one second and the next be talking about more serious things like teenage rape. Mine, in particular. And some people chose to focus in on this….. The thing I need to say is…. I am not a victim and was not defined by what happened as a girl. I am okay and I can talk about it, even laugh about it, carry it with me and use it. I have done so extensively and publically in past writing, my show Sunrise for example, even talked about it on other people’s podcasts about mental health and love. I bring it up casually (without trigger warnings because I forget and don’t really understand them) because it’s just a part of me and has been for over half of my life. But our podcast was not about that! By picking up this as the main theme / it makes me scared to be as open and honest in the future, which is unhelpful for people who might benefit from hearing stories about post-traumatic growth. This weekend I will be writing a piece for my patreon page about this. Right now, on Instagram, while I’m happy and oblivious, all I wanted to say is…. be careful what you read and watch your back. Love xxx

Une publication partagée par JeSsIe CaVE (@jessiecave) le

L’actrice poursuit : « Mon viol voulait dire que j’ai eu une adolescence ainsi qu’un début de vingtaine complètement différent du tien car rétrospectivement, je m’en remettais toujours et ma construction sexuelle était un chemin complètement anormal. Je pense qu’il y a encore des conséquences de cette période que je ne réalise que 18 ans plus tard ». Jessie poursuit en insistant sur le fait que ce viol ne l’a pourtant pas détruite : « Cela va paraître horrible mais je me sens assez chanceuse à bien des égards d’avoir eu un viol qui était en fait… Cela ne m’a pas détruite. Je pense que c’est quelque chose dont les gens ne parlent pas assez avec les abus sexuels et les traumatismes. Il y a des gens qui vont bien après, il y a des gens qui l’utilisent et trouvent un moyen de vivre avec et ne sont certainement pas définis par cet acte ». Un témoignage franc qui on l’espère libèrera la parole des autres victimes.




Retrouvez cet article sur : Melty