jeudi , 24 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Une star de la série « Melrose Place » condamnée à 8 ans de prison

Une star de la série « Melrose Place » condamnée à 8 ans de prison


La série Melrose Place porterait-elle, comme Glee, mauvaise chance à ses acteurs ? Une ancienne héroïne du show américain se retrouve à nouveau face à la justice et surprise… il ne s’agit pas d’Heather Locklear. C’est Amy Locane, qui a joué Sandy dans les treize premiers épisodes historiques du programme, qui va devoir répondre de ses actes. Et on peut dire qu’elle en paiera le prix fort : huit ans de prison pour avoir tué quelqu’un après avoir conduit en état d’ébriété et provoqué un accident.

Le jeudi 17 septembre 2020, Angela Borkowski, la juge de la Cour supérieure du comté de Somerset dans le New Jersey, l’a reconnue coupable d’homicide au second degré et d’agression automobile au quatrième degré. Deux peines qu’elle affrontera simultanément. Amy Locane devrait passer six ans et dix mois derrière les barreaux avant de pouvoir demander une libération anticipée. Elle devra, même en cas de victoire, purger trois ans de liberté conditionnelle une fois sortie de prison. C’est la quatrième fois que la comédienne de 48 ans est condamnée pour cet accident qui a eu lieu en 2010.

Le véhicule d’Amy Locane s’est enfoncé dans le côté passager de la voiture d’en face. Cet impact a provoqué la mort d’une femme de 60 ans. Elle avait été arrêtée sur les lieux de l’accident pour délit de conduite sous l’emprise de l’alcool. James Wronko, l’avocate de l’actrice, a assuré à TMZ que sa cliente été fortement surprise en apprenant la nature de sa condamnation. Elle serait très inquiète pour l’avenir de ses deux filles, Paige Cricket, 13 ans et Avery Hope, 11 ans. Elle avait déjà été condamnée à trois ans de prison ferme en 2013, le juge en charge de l’affaire s’étant montré clément en raison de sa situation familiale de l’actrice – l’un de ses enfants souffrant d’un handicap.

« Depuis 2010, j’ai travaillé dur pour devenir sobre, pour m’ajuster à ma vie en prison, pour sortir de prison, pour m’adapter à la vie de mes enfants, expliquait-elle au journal local NJ. Il n’y a pas eu un jour où je n’ai pas pensé à Helene Seeman. Je me sens très mal pour leur famille. Je sais qu’ils souffrent. Je sais qu’ils ont du chagrin. Je leur ai dit que j’étais désolée tellement de fois, mais j’ai l’impression que cela tombe dans l’oreille d’un sourd (…) J’ai commis une horrible erreur le 27 juin 2010, une erreur qui a détruit beaucoup de gens. Je vivrai pour toujours avec cette peine. Je ne peux pas revenir en arrière. Tout ce que je peux faire, c’est rester sobre et me racheter en la mémoire d’Helene Seeman. » Et pour ce faire, il va falloir retourner en prison…


Retrouvez cet article sur : PurePeople