lundi , 22 juillet 2019
Accueil » Sports » Pour l’argent de Sala, Nantes saisit la Fifa – Football

Pour l’argent de Sala, Nantes saisit la Fifa – Football


Bien décidé à récupérer l’indemnité de transfert censée lui être versée par Cardiff dans le cadre du transfert du regretté Emiliano Sala, le FC Nantes a choisi d’engager un recours devant la Fifa.  

Puisqu’il faut en passer par là… Le FC Nantes et son président Waldemar Kita, parce qu’ils s’estiment dans leur bon droit, ont décidé de faire valoir la défense de leurs intérêts devant la Fifa. Un recours a été déposé contre le club de Cardiff, formation de Premier League avec laquelle Emiliano Sala s’était engagé avant sa tragique disparition. Moyennant une indemnité de 17 M€ record pour les deux clubs.

Selon les informations d’Ouest-France, Nantes et son président Waldemar Kita entendent appuyer ce recours sur l’article 12 bis (alinéa 3) du règlement du statut et du transfert des joueurs de la Fifa: « Pour qu’il soit considéré qu’un club ait des arriérés de paiements, le créancier doit avoir notifié par écrit le défaut de paiement au club débiteur et accorder à celui-ci un délai d’au moins 10 jours pour qu’il se conforme à ses obligations financières. » 

Cardiff reste injoignable

Or, le FCN reste toujours sans nouvelle du premier versement de 6 M€, censé intervenir avant la fin du mois dernier, dans le cadre d’un transfert, dont l’enregistrement serait effectif auprès des instances internationales depuis le 21 janvier, soit précisément le jour-même de la disparition de Sala. Une date pivot dans ce dossier, puisque c’est aussi ce même jour qu’une facture aurait été adressée au club de Cardiff, suite à l’enregistrement du contrat international de transfert (CIT).

Avant d’en arriver à ce recours, Nantes aurait multiplié les tentatives de contact avec la formation galloise, qui a décliné jusqu’à l’invitation à assister aux cérémonies d’hommage à Sala, en marge de Nantes-ASSE. Dans ces conditions, la relance de paiement, transmise le 6 février, n’a pas connu plus de réussite…


Première apparition

A lire aussi: