mardi , 23 avril 2019
Accueil » Actualité » Pour Noël, les figurines « Star Wars » à offrir aux collectionneurs

Pour Noël, les figurines « Star Wars » à offrir aux collectionneurs

Pour Noël, les figurines "Star Wars" à offrir aux collectionneurs

CONSO – « Ce ne sont pas des jouets, ce sont des figurines. » Voici le poncif chanté par tout collectionneur pour répondre aux procès en immaturité lorsqu’il se fait offrir des statuettes à Noël. Et c’est justement cette subtile nuance que s’attache à démontrer l’exposition « Les fans contre-attaquent. » Dédiée à l’univers « Star Wars », et notamment à ses innombrables produits dérivés, elle s’ouvre à Paris ce vendredi 14 décembre dans le Centre Expo Lafeyette-Drouot.

Le collectionneur espagnol Daniel Prada y exposera près de 600 pièces -sur les 1.500 qu’il possède au total- consacrées à la saga de Georges Lucas. « C’est la plus grande exposition de ma vie jusqu’à maintenant. J’ai donc apporté les plus grandes pièces de ma collection, les plus impressionnantes », se réjouit le Madrilène, contacté par Le 4Suisse.

Une réplique de Jabba le Hutt de 5 mètres de haut, un Rancor de 3,9 mètres ou le podracer d’Anakin Skywalker à échelle réelle… Autant dire que ces pièces sont uniques dans tous les sens du terme, et donc impossibles à trouver pour un collectionneur lambda.

Mais si votre collectionnite vous titille malgré tout et que vous n’avez pas la hauteur de plafond pour installer une statue géante dans votre salon, Le 4Suisse a interrogé Daniel Prada sur les figurines « Star Wars » plus « accessibles » au commun des mortels.

Les figurines « Premium Format », la référence

En dehors des effigies gargantuesques et autres reliques introuvables, Daniel Prada exposera également des bibelots, qui certes font toujours rêver et restent rares donc chers, mais qu’un passionné avec suffisamment de volonté (et surtout de pouvoir d’achat) peut se procurer.

On ici parle de figurines de collection et non de figurines jouets comme les Funko Pop par exemple (même si les deux se rejoignent parfois). Ces statuettes sont faites pour être sous blister. Et le rester.

Ainsi, les figurines « premium format » du fabricant Sideshow sont une référence de choix à installer sur votre étagère. À l’échelle 1/4, « elles sont sculptées et peintes à la main, ce qui leur donne une finition exceptionnell. Donc si vous en trouvez, foncez! », s’emballe Daniel.

« J’en possède plus de soixante et ce sont mes préférées », glisse le fan sans hésiter. Je suis d’ailleurs particulièrement fier de ma figurine du Grand Moff Tarkin. Il n’en existe que quelques exemplaires dans le monde, mais elle est toujours trouvable sur certains sites d’enchères à un prix assez élevé. Entre 400 et 600 euros tout de même.

« J’ai aussi une petite princesse Leia à l’échelle 1/6 que j’ai eu un mal fou à décrocher, mais ça en valait la peine car c’était un cadeau pour ma femme. Donc je l’aime beaucoup », confie Daniel, gêné. Les répliques à l’échelle 1/6 ou 1/4 (« premium format ») de Luke Skywalker et Han Solo pourront également compléter le triptyque de héros de la saga des étoiles.

S’il est moins cher et surtout plus fiable de vous rendre directement sur la boutique en ligne de Sideshow, les frais de port pour un envoi depuis les États-Unis peuvent vite faire grimper la facture.

Contacté par Le 4Suisse, le service client de Sideshow explique que « les frais pour les petites figurines (échelle 1/6) sont approximativement compris entre 40 et 60 dollars (35 et 52 euros). Pour les objets plus larges comme les ‘premium format’, les frais d’envoi à l’international varient entre 100 et 300 dollars (88 et 264 euros).

Les figurines « Hot Toys » , articulées et réalistes

Une autre gamme de la marque Sideshow, « Hot Toys », est très chère aux yeux de Daniel Prada (et au niveau du prix). « J’expose aussi pas mal de figurines de cette gamme en les mettant toujours en scène, avec à chaque fois un décor adapté au thème dans une scénographie particulière », raconte le collectionneur.

  • Figurine

    Sideshow

  • Figurine

    Sideshow

  • Figurine

    Sideshow

  • Figurine

    Sideshow

La gamme se veut canonique et propose une reproduction fidèle des personnages des films à l’échelle 1/6, qu’ils soient tirés d' »Un nouvel espoir » ou des « Dernier Jedi. » L’intérêt de ce genre de figurine est la possibilité de changer la pose de la statuette grâce à des membres articulés. Une mécanique qui est impossible sur les « premium format » dont la pose dynamique est inamovible.

Les figurines Bandai, « Star Wars » au Japon féodal

Daniel Prada est également l’heureux propriétaire de l’intégralité des figurines Tamashii Nations, la branche du géant japonais du jouet Bandai dédiée aux figurines de collection. La gamme « Mei Sho » détourne les personnages iconiques de « Star Wars » en les japonisant avec un look de samouraïs mediévaux-steampunk. Il avouer que Dark Vador ou Boba Fett sont indéniablement plus cool en armure de guerrier nippon.

Si le phénomène est inhérent à toutes les marques, les figurines de Tamashii Nations font tout particulièrement l’objet de contrefaçons. Le fabricant a d’ailleurs publié un guide (en anglais) recensant quelques critères qui permettent d’identifier les vraies figurines des fausses.

  • Figurine

    Bandai/Tamashii Nations

  • Figurine

    Bandai/Tamashii Nations

  • Figurine

    Bandai/Tamashii Nations

  • Figurine

    Bandai/Tamashii Nations

Certains liens de cet article renvoient vers des sites marchands, Le 4Suisse peut recevoir une rémunération si un lecteur achète le produit en ligne. Tous les articles publiés sur Le 4Suisse sont choisis et écrits en totale indépendance. En savoir plus.





Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/13/pour-noel-les-figurines-star-wars-a-offrir-aux-collectionneurs_a_23616915/

A lire aussi: