mercredi , 17 juillet 2019
Accueil » Sports » Pourquoi la Ligue 1 vote Chelsea plutôt qu’Arsenal – Football

Pourquoi la Ligue 1 vote Chelsea plutôt qu’Arsenal – Football


Une victoire de Chelsea, le 29 mai prochain, en finale de la Ligue Europa, ferait les affaires du troisième représentant français qualifié pour la Ligue des champions.

Chelsea a tremblé jeudi lors de sa demi-finale retour de Ligue Europa. Au point de devoir attendre la séance de tirs au but pour venir à bout de l’Eintracht Francfort (1-1, 4 t.a.b à 3) . Mais les Blues n’en ont pas moins complété le carton anglais en décrochant à leur tour leur place pour la finale de C3, le 29 mai prochain, à Bakou. Et les hommes de Maurizio Sarri pouvaient d’autant plus savourer cette qualification qu’elle intervient quelques jours seulement après avoir enfin verrouillé leur présence dans le quatuor de tête de la Premier League et donc ainsi décroché leur billet pour la prochaine Ligue des champions.

Et en finale, Chelsea pourra compter sur le soutien inconditionnel du troisième de Ligue 1. Une victoire des Blues face à Arsenal, qui, à l’inverse, n’est pas parvenu à intégrer – pour l’heure (*) – le Big Four 2019 en championnat, garantira en effet au représentant tricolore d’accéder directement à la phase de groupes de la Ligue des champions plutôt que de devoir en passer par deux tours de barrages si les Gunners s’imposent et décrochent ainsi leur billet pour la C1.

Le vainqueur de la Ligue Europa se qualifie en effet automatiquement pour la Ligue des champions. Mais si le club titré est déjà qualifié en C1 par le biais de son championnat, c’est alors le troisième de la nation 5e à l’indice UEFA qui rejoint directement la phase de groupes de la Ligue des champions. Un rang occupé par la France. L’Olympique Lyonnais, actuel troisième de Ligue 1 avec un petit point d’avance sur l’AS Saint-Etienne et huit sur Montpellier à trois journées de la fin, avait déjà profité de cette disposition la saison dernière. Grâce au sacre de l’Atlético Madrid face à l’Olympique de Marseille (3-0), les troupes de Jean-Michel Aulas avaient en effet déjà échappé aux périlleux tours de barrage.  

(*)  Arsenal n’est pas encore mathématiquement hors-course pour la quatrième place. A une journée de la fin du championnat, les Londoniens occupent néanmoins la cinquième place et comptent trois points de retard sur Tottenham, quatrième, avec une différence de buts largement défavorable (+20 contre +28 pour les Spurs).


Première apparition

A lire aussi: