mardi , 20 août 2019
Accueil » Actualité » pourquoi les 28 États membres de l’UE ne votent-ils pas le même jour?

pourquoi les 28 États membres de l’UE ne votent-ils pas le même jour?


Les 28 Etats membres de l’Union européenne décideront cette semaine de la nouvelle composition du Parlement européen. Chaque pays doit choisir un jour, entre le 23 et le 26 mai, pour élire au suffrage universel direct les nouveaux députés. Les Pays-Bas et le Royaume-Uni ouvriront le bal ce jeudi 23 mai, suivis de l’Irlande vendredi 24 mai, indique le site Internet Touteleurope.eu. Les électeurs de la République tchèque auront le choix entre le 24 et 25 mai pour se rendre aux urnes – seul pays de l’UE à ouvrir ses bureaux de vote pendant deux jours. La Lettonie, Malte, la Slovaquie prendront la suite samedi 25 mai.

Tous les autres Etats, dont la France métropolitaine – où les bureaux de vote ouvriront à 8h00 et fermeront à 18h00, sauf dans les grandes villes (20h00) – déposeront leurs scrutins dimanche 26 mai. L’Italie clôturera le week-end électoral, dimanche à 23h00.

Encourager la participation au scrutin

Pourquoi un tel échelonnement? Depuis les premières élections européennes au suffrage universel direct, la participation ne cesse de se réduire. Elle est passée de 61,9% en 1979 à 42,6% en 2014, selon une étude de la Fondation Robert Schuman.

« Alors qu’il s’agit du seul moment où les citoyens peuvent choisir directement leurs représentants au Parlement européen, ils sont de plus en plus nombreux à bouder les urnes », constate l’organisme.  

En laissant les pays libres d’adapter la date du vote aux habitudes des citoyens, l’Union européenne espère optimiser le taux de participation.

Respecter les habitudes locales

Ainsi, le jour choisi par chaque pays correspond généralement au jour où les électeurs se rendent traditionnellement aux urnes. Les Britanniques voteront donc le jeudi, comme le veut la coutume dans ce pays depuis 1930. L’explication la plus répandue serait qu’au début du XXe, les Anglais étaient payés le vendredi et avaient pour habitude de passer toute la fin de semaine dans les pubs. Les jours de vote ont été avancés au jeudi pour que les électeurs puissent se rendre aux urnes avec les idées claires, rapporte le Guardian.

Les Pays-Bas aussi ont choisi de voter jeudi. Une entorse au traditionnel scrutin du mercredi, « mais comme le vote aux européennes doit avoir lieu entre le jeudi et le dimanche, le jeudi a été retenu car il s’agit du jour le plus proche du mercredi », avait précisé au Parisien l’ambassade à Paris lors des dernières élections.

Les Irlandais iront quant à eux voter vendredi. Très catholique, la population irlandaise ne pourrait pas se rendre aux urnes un dimanche, jour de messe. Samedi, les électeurs de Malte, Lettonie et Slovaquie voteront en même temps que les Français d’outre-mer, tandis que les 21 autres Etats membres ont opté pour dimanche.

Résultats publiés simultanément

Si les pays ne votent pas tous le même jour, ils doivent cependant attendre la clôture du scrutin dans le pays où les électeurs sont les derniers à voter, (en l’occurrence en Italie, dimanche à 23h) pour révéler leurs résultats.

Une règle toutefois contournée puisqu’en 2009, les Néerlandais avaient publié leurs résultats provisoires trois jours avant le jour de vote de la majorité des pays. En 2014, la Commission européenne avait alors rappelé la règle, mais en vain. Le site Politico indique qu’un média néerlandais avait de nouveau publié le résultat d’un sondage le 22 mai alors qu’ailleurs en Europe, le scrutin prenait fin le 25.    




Retrouvez cet article sur : BFM-TV

A lire aussi: