jeudi , 22 août 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Pourquoi manquons-nous toujours de temps ?

Pourquoi manquons-nous toujours de temps ?

Nous avons du pouvoir sur la perception du temps et sur le stress lié à la pression des heures qui s’envolent. Le secret : ajouter des activités agréables à notre emploi du temps, éviter les conflits intérieurs, et reprendre (un peu) le contrôle sur les facteurs extérieurs.


© iStock

Les heures de notre journée sont en grande partie consacrées au travail. Le reste s’écoule à toute vitesse au fur et à mesure de nos tâches à accomplir comme les courses, la préparation des repas, l’exercice physique, le ménage, ou  encore les activités sociales en famille et entre amis. A première vue, le problème semble clair : nous manquons de temps. Et pourtant, certains chercheurs estiment que la pression du temps serait une illusion.

D’après des travaux menés sur plus de 7000 Australiens et cités par Greater Good Magazine, les personnes qui ont le moins de temps libre et qui se sentent le plus submergés sont en grande partie responsables de ce sentiment. Le stress du manque de temps serait lié aux activités que nous apprécions et au temps que nous leur consacrons. Mais il existe des moyens scientifiques qui peuvent nous aider à arrêter à récupérer ce temps perdu.

1. Plaisir et passion

Une journée remplie d’activités quelque peu engageantes est moins stressante qu’une journée de corvées. Car si le temps passe vite quand on s’amuse, il semble s’envoler lorsqu’on ne s’amuse pas du tout. Si vous manquez de temps, il se peut que vous n’appréciez tout simplement pas les activités qui remplissent votre quotidien. La vie ne nous laisse parfois pas le choix, mais remplacer une petite activité désagréable par quelque chose de plaisant peut nous aider à changer les choses.

2. Conflit intérieur

La pression du temps n’est pas seulement une question de plaisir dans nos activités, mais aussi de la façon dont elles s’intègrent dans notre tête. S’investir dans des objectifs contradictoires, comme le fait de prendre soin de sa santé, mais de craquer pour de la malbouffe, provoque du stress et de l’anxiété. Souvent, ces envies sont dictées par notre société ou notre culture, rappelle Greater Good Magazine. Une mère, par exemple, va essayer de respecter plusieurs normes en inscrivant ses enfants à une foule d’activités extra-scolaires. Mais elle en oublie qu’une journée n’est faite que de 24 heures. Il est parfois plus utile d’alléger son emploi du temps pour éviter un conflit intérieur.

3. Perte de contrôle

Souvent, nous courons contre la montre à cause de contraintes extérieures. Le travail commence à 8 heures, la crèche ferme à 17 heures, le film commence à 20h30, et ainsi de suite. La pression du temps va de pair avec le sentiment que nous n’avons pas de contrôle sur ces horaires. Cette perception de manque de contrôle peut être modifiée en réalisant des petits pas, comme en optimisant la liste des choses à faire, ou en refusant certaines invitations ou demandes d’aide. Le stress du manque de temps trouve son origine dans l’écart entre la façon dont nous aimerions passer notre temps, et la façon dont nous le passons réellement, et des sentiments qui en découlent. En gardant cela à l’esprit, nous pourrions peut-être trouver un peu d’espace pour respirer.

À lire aussi


Première apparition

A lire aussi: