mardi , 16 juillet 2019
Accueil » Sports » PSG, ça se précise pour De Gea – Football

PSG, ça se précise pour De Gea – Football


Parmi les priorités de recrutement d’Antero Henrique pour le prochain mercato estival, David De Gea pourrait rapidement devoir trancher sur son avenir.

C’est désormais une certitude: incapable de l’emporter chez la lanterne rouge, dimanche, à l’occasion de la 37e journée de Premier League, Manchester United ne disputera pas la Ligue des champions la saison prochaine. Un échec qui aura inévitablement des répercussions sur le prochain marché des transferts. « Parfois, on se doit d’être impitoyable et de dire: ‘Désolé, mais tu as eu ta chance‘. Et je n’ai pas peur de faire cela », a d’ailleurs d’ores et déjà prévenu Ole Gunnar Solskjaer.

Si plusieurs joueurs devraient donc être poussés dehors, parmi lesquels Alexis Sanchez, Romelu Lukaku, Éric Bailly ou Antonio Valencia, les Red Devils espèrent en revanche toujours pouvoir compter sur David de Gea, désigné meilleur joueur du club à quatre reprises en cinq ans. Mais alors qu’il n’est plus lié à Manchester United que jusqu’en 2020, le gardien espagnol refuse de prolonger son contrat à moins de voir son salaire aligné sur celui d’Alexis Sanchez, à savoir quelque 20 millions d’euros par an. Une situation qui n’est évidemment pas sans inquiéter les dirigeants des Red Devils.

A tel point qu’à en croire le Daily Mail, l’état-major du club mancunien aurait donné une semaine à l’ancien Madrilène pour décider de son avenir. Un ultimatum dont pourrait profiter le PSG. Malgré la présence de Gianluigi Buffon et Alphonse Areola dans l’effectif parisien, Antero Henrique aurait en effet fait de David de Gea l’une des priorités du recrutement des champions de France. Et l’intérêt du club de la capitale ainsi que les 25 millions d’euros de salaire annuel proposés ne laisseraient par le portier espagnol insensible. Quant à ses dirigeants, désireux de ne pas le voir partir libre dans un an, une offre de 50 millions d’euros pourrait suffire pour les convaincre. Une aubaine pour les Parisiens ?


Première apparition

A lire aussi: