mardi , 18 juin 2019
Accueil » Actualité » PSG-Saint-Étienne: Kylian Mbappé et sa splendide volée offrent la victoire aux Parisiens

PSG-Saint-Étienne: Kylian Mbappé et sa splendide volée offrent la victoire aux Parisiens

FOOTBALL – Le retour sur Terre était tout proche pour Paris, mais Kylian Mbappé a une nouvelle fois surgi. Cinq jours après sa victoire contre Manchester United (2-0) en Ligue des champions, le club parisien l’a emporté à Saint-Étienne (1-0), ce dimanche 17 février en clôture de la 25e journée de Ligue 1.

Paris n’est pas tombé dans le bouillonnant « chaudron » de Geoffroy-Guichard. Mieux, il reste bien installé dans le nuage qui le transporte depuis l’éclatante victoire à Old Trafford, le « Théâtre » de ses rêves de printemps européen. Grâce à qui? Encore une fois Kylian Mbappé, auteur de l’unique but d’une rencontre cadenassée en fin de match (73e).

Une volée acrobatique imparable

Loin du rythme « Champions League », Paris a paru émoussé et incapable d’accélérer le jeu sur une pelouse en très mauvais état. C’est « Sainté », poussé par une atmosphère « populaire et enfumée » des grands soirs, qui s’est montré le plus dangereux dès l’entame. Mais quand Paris s’est mis à jouer son jeu, les Verts ont été proches de rompre.

Dans ce match étrange, où les occasions se sont enchaînées d’un camp à l’autre, c’est encore une fois Kylian Mbappé qui a joué le rôle de sauveur (73e). Servi à la limite du hors-jeu par Alves, le champion du monde ne s’est pas posé de questions en reprenant le ballon d’une volée acrobatique imparable.

De quoi satisfaire le très perfectionniste Thomas Tuchel qui avait souhaité maintenir le niveau de concentration de son équipe lors de la série de 5 matches avant le 8e de finale retour de Ligue des champions contre « ManU », le 6 mars.

En inscrivant son 19e but en L1 cette saison, le prodige parisien Mbappé, 20 ans, trône plus que jamais en tête du classement des buteurs. Et prouve encore une fois qu’il est capable de porter le PSG à lui seul, en l’absence de Neymar et Cavani, blessés.


Première apparition

A lire aussi: