jeudi , 23 mai 2019
Accueil » Actualité » R. Kelly perd un premier procès pour agression sexuelle

R. Kelly perd un premier procès pour agression sexuelle

JUSTICE – La situation se corse pour R. Kelly. Le chanteur de R&B a été condamné par défaut pour agression sexuelle. 

Le chanteur a été jugé coupable après avoir ignoré les convocations successives. La jeune femme, qui a préféré garder l’anonymat, a donc remporté son procès après avoir porté plainte contre lui au civil.

Une absence compromettante pour le chanteur qui a été inculpé de 10 chefs d’accusation d’abus sexuels avec circonstances aggravantes dans sa ville d’origine de Chicago en février dernier. Les faits se seraient produits entre 1998 et 2010.

La victime en question ce jeudi fait partie des quatre femmes, dont trois étaient mineures au moment des faits reprochés, qui ont porté plainte contre le crooner au pénal à Chicago explique The Guardian. Elle affirme avoir eu des rapports sexuels avec le chanteur lorsqu’elle avait 16 ans. Le 28 mars dernier, Lanita Carter, une des accusatrices de l’interprète de I Believe I Can Fly , s’était exprimée pour la première fois lors d’une interview diffusée par la chaîne télévisée CBS.

R. Kelly ignore toutes les assignations

Lors de la brève audience de mercredi, Jeffrey Deutschman, l’un des avocats de la plaignante, a déclaré au juge qu’il n’avait toujours pas eu de nouvelles de Kelly, malgré le jugement par défaut introduit mardi. Rien ne semble tourmenter le chanteur.“Nous nous moquons de ce procès. Ce procès ne signifie rien pour nous”, a déclaré son porte-parole auChicago Sun-Times

La jeune femme réclame 50.000 dollars de dommages et intérêts. La juge Moira Johnson entendra la femme lors d’une prochaine audience fixée au 8 mai avant de déterminer le montant que Kelly devra verser.


Première apparition

A lire aussi: