lundi , 24 juin 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Réchauffement climatique : travailler moins pour sauver la planète ?

Réchauffement climatique : travailler moins pour sauver la planète ?


Travailler moins permettrait d’aller mieux, d’être plus productif… Et de nombreuses autres choses positives, dont : réduire la pollution de la planète. Car notre travail pollue. C’est du moins ce qu’à révélé une étude réalisée par le think-tank britannique Autonomy. Le réchauffement climatique est largement alimenté par nos heures de travail.

L’étude porte principalement sur la Grande Bretagne, mais s’intéresse à toute l’Europe. Elle s’appuie sur des données de l’OCDE et de Nations Unies au sujet des émissions de gaz à effet de serre.

Travailler 9h par semaine

En France, ces émissions avaient baissé de 16,1% entre 1990 et 2016. C’est un rapport de l’Institut de l’Economie pour le climat qui le soulignait début 2019. Mais depuis 2016, elles remontent.

L’étude donne un exemple concret : si les Britanniques travaillaient moins, le réchauffement climatique serait ralenti. Elle explique que limiter le travail à 9 heures par semaine permettrait de maintenir le pays sous le seuil critique des 2 degrés.

L’Europe toute entière est cependant visée. La première cause ? Les pots d’échappements sur le chemin du travail. Plus les Européens travaillent, plus ils se déplacent et plus ils polluent. Solution ? Réduire les heures de travail.

Lire aussi :

Le réchauffement climatique nous rend de plus en plus malades

Le réchauffement climatique nuirait à la fertilité masculine



Première apparition

A lire aussi: