mercredi , 21 août 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Recul des ventes de somnifères ou de tranquillisants en Belgique – Santé

Recul des ventes de somnifères ou de tranquillisants en Belgique – Santé

Selon de nouveaux chiffres de l’Association pharmaceutique belge (APB), 1,19 million de doses de somnifères ou de tranquillisants ont été vendues en 2019, contre 1,35 million en 2013, rapporte La Dernière Heure mardi.

La diminution de 12 % peut être le résultat de la campagne que la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) a entamée l’an passé. L’autorité publique avait également demandé à l’industrie pharmaceutique de fournir de plus petites boîtes. Les somnifères peuvent être dangereux et perturber la concentration, selon le professeur en pharmacologie Thierry Christiaens (UGent): « Nous constatons une augmentation du nombre d’accidents de voiture et du travail. Chez les plus âgés, cela peut se traduire par un risque de chute et une influence sur les fonctions du cerveau ». Un somnifère peut également entraîner une accoutumance. « Pour celui qui en a absolument besoin, nous conseillons une période de maximum une semaine ».


Première apparition

A lire aussi: