samedi , 25 mai 2019
Accueil » Actualité » Rennes-Arsenal: Le résumé et les buts de l’exploit breton

Rennes-Arsenal: Le résumé et les buts de l’exploit breton

FOOTBALL – Du cauchemar au rêve. Ce jeudi 7 mars, le Stade rennais football club disputait pour la première fois de son histoire un huitième de finale aller de coupe d’Europe, en l’occurrence en Ligue Europa. Pour l’occasion, les Bretons recevaient un cador du football continental puisque c’est Arsenal qui se présentait sur la pelouse d’un Roazhon Park chauffé à blanc par 30.000 supporters déchaînés.

Et c’est peu dire que la fête semblait gâchée d’emblée. Dès la troisième minute de la rencontre, à la suite d’un débordement d’Alex Iwobi sur l’aile gauche, le centre de l’attaquant d’Arsenal transperçait toute la surface de réparation bretonne sans être repris et terminait sa course au fond des filets.

Mais loin de s’inquiéter, Rennes n’a pas dévié de son plan de bataille et s’est appliqué à mener des offensives tranchantes pour affoler la défense pataude des Anglais, entraînés par l’ancien coach du Paris Saint-Germain Unai Emery. Et cette stratégie a fonctionné puisqu’à quelques minutes de la pause, Sokratis Papastathopoulos s’est rendu coupable d’une faute grossière synonyme de deuxième jaune et d’exclusion.

Mieux encore, sur le coup-franc qui suivait, Benjamin Bourigeaud envoyait une frappe terrible au fond des cages gardées par un ancien Rennais, Petr Cech. À la mi-temps, le SRFC était revenu à hauteur et allait disposer de 45 minutes en supériorité numérique pour tenter de prendre l’avantage.

Ce qu’ils n’ont pas manqué de faire, de manière étonnante. À l’heure de jeu, le défenseur espagnol d’Arsenal Nacho Monreal a effectivement eu la malchance de contrer un centre du latéral de Rennes Mehdi Zeffane. La malchance? Oui, car après l’avoir heurté, le ballon a pris une trajectoire improbable pour finir dans la lucarne de son propre gardien.

Désireux de recoller au score, les Anglais ont alors jeté leurs dernières forces dans la bataille, mais Rennes a su contrôler avec sérénité. Mieux encore, dans leur exercice adoré du contre, les Bretons sont allés corser l’addition en toute fin de match, grâce à une tête d’Ismaïla Sarr, bien trouvé dans la surface à la suite d’une contre-attaque magistrale.

Avec deux buts d’avance, les joueurs de Julien Stephan pourront se présenter sûrs de leur force sur la pelouse de l’Emirates Stadium, à Londres, jeudi 14 mars. Et on imagine qu’ils débarqueront le couteau entre les dents pour offrir au moins deux soirées européennes supplémentaires à leurs supporters. Et poursuivre leur exceptionnel parcours européen.


Première apparition

A lire aussi: