samedi , 20 juillet 2019
Accueil » Sports » Sala, l’homme arrêté est le pilote qui n’a pas embarqué – Football

Sala, l’homme arrêté est le pilote qui n’a pas embarqué – Football


Alors que la police britannique a interrogé un suspect pour homicide involontaire dans le cadre de l’enquête sur la disparition d’Emiliano Sala, le Times confirme qu’il s’agit bien de David Henderson, le pilote qui devait initialement assurer le vol Nantes-Cardiff dans lequel a péri l’attaquant argentin.

La police britannique a arrêté un homme de 64 ans, mercredi, dans le cadre de l’enquête sur l’accident qui a coûté la vie à deux personnes fin janvier, dont Emiliano Sala. Suspecté d’homicide involontaire, interrogé mercredi par la police du comté de Dorset avant d’être relâché, cet homme en question n’est pas un inconnu. Le Times confirme ce jeudi qu’il s’agit bien de David Henderson, un pilote originaire du Yorkshire, qui devait initialement assurer la liaison Nantes-Cardiff pour l’attaquant argentin, avant de confier cette mission à David Ibbotson, l’autre victime de ce vol tragique.

Alors que le bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) doit toujours rendre son rapport pour établir les causes de la catastrophe (il faudra sans doute attendre jusqu’à la fin de l’année, voire plus), le rôle d’Henderson est la partie la plus floue dans cette affaire. On sait, via la famille McKay, qui s’est occupée du transfert de Sala, que c’est ce pilote très expérimenté qui devait assurer l’aller-retour entre le pays de Galles et la France pour que l’attaquant argentin puisse s’occuper de quelques affaires personnelles et saluer une dernière fois ses ex-coéquipiers à la Jonelière. Pour une raison inconnue, Henderson a donc délégué cette tâche à Ibbotson, un pilote qui, on l’apprendra au fil des semaines, n’était pas autorisé à effectuer de vol commercial, et souffrait de daltonisme, ce qui lui interdit de voler la nuit. Il fut un temps cru que Henderson se trouvait même à l’aéroport de Nantes juste avant le départ du vol fatal, une information infirmée depuis.

Jusqu’à présent, Henderson, malgré de multiples sollicitations médiatiques, que ce soit de la presse française ou anglaise, a toujours refusé de livrer sa version des faits, muré dans le silence. La police britannique a donc souhaité l’interroger. Il est soupçonné par les enquêteurs d’avoir commis « un acte illégal«  en lien à l’accident.




Première apparition

A lire aussi: