dimanche , 27 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Barres aux fruits secs et ratatouille : deux produits alimentaires rappelés

Barres aux fruits secs et ratatouille : deux produits alimentaires rappelés


Avis aux consommateurs ayant récemment acheté, chez Lidl, des légumes à ratatouille pré-emballés. L’enseigne procède en effet au retrait et rappel de légumes en barquette, de la société Flandrileg France et du fournisseur Hoogstraten, provenant des Pays-Bas. Commercialisé sous la marque Parenthèse, cette barquette est baptisé « Envie de ratatouille », et porte les numéros de lot 3205/884.00 et 3301/919.00.

La société Flandrileg France déplore en effet un “dépassement de la limite maximale de résidus sur la molécule ‘flonicamide’ sur le poivron vert contenu dans le mélange”. Il s’agit d’un insecticide dirigé entre autres contre les pucerons.

Aussi, pour éviter tout risque pour la santé, l’enseigne Lidl recommande aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer, et de les rapporter au point de vente pour un remboursement. Il n’est pas nécessaire de présenter le ticket de caisse. Quant aux consommateurs qui auraient hélas déjà consommé ces légumes, ils sont invités à contacter leur médecin en cas de symptômes suspects (maux de tête, nausées, vomissements…).

Lidl précise par ailleurs que ces produits ont été commercialisés du 11 au 16 août, et que son service consommateur se tient à la disposition de ses clients au 0 800 900 343, pour toute question ou renseignement complémentaire.

Des barres de céréales seraient également contaminées

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) indique en outre que des barres de céréales aux fruits secs, contenant des noix du Brésil et des raisins secs sont rappelées en magasins. L’alerte concerne plusieurs lots de la marque Eat Natural, du fait de la détection de bactéries salmonellesdans certaines d’entre elles.

Les produits concernés se présentent en barres de 50 grammes, en sachet individuel violet et munis du code-barres 50676262, ou en lot de trois barres dans une boîte en carton, portant le code-barres 5013803666149. Tous les produits concernés présentent par ailleurs une date de durabilité minimale (DDM, ou “à consommer de préférence avant fin”) fixée au : 08/2020, 09/2020, 10/2020, 11/2020, 12/2020, 04/2021.

Toutes les personnes qui détiendraient ces produits sont invitées à ne surtout pas les consommer et à les détruire, ou à les ramener au lieu d’achat en vue de se faire rembourser.

“Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les quarante-huit heures qui suivent la consommation des produits contaminés”, rappelle la DGCCRF.

Elle invite les personnes ayant consommé ces barres à consulter leur médecin en cas de symptômes de ce type. Elle précise en outre que “ces symptômes peuvent être aggravés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées”.

Une infection à une salmonelle, ou salmonellose, peut aussi conduire à une forme plus sévère de la maladie chez la femme enceinte, avec passage de la bactérie dans le sang, menaçant la santé du foetus.

La société de distribution Naïve Food, qui commercialise ces barres Eat Natural en France, a indiqué se tenir à disposition des consommateurs, au numéro suivant : 01 30 90 52 43, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30.

À lire aussi

Première apparition