mardi , 10 décembre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Cancer du poumon : les différents stades de la maladie

Cancer du poumon : les différents stades de la maladie

Plus la maladie est traitée à un stade précoce, plus les chances de guérison sont élevées. Le traitement est adapté en fonction de l’extension du cancer : tumeur localisée ou non au poumon, présence de métastases…

Le diagnostic de cancer du poumon est posé après une série d’examens. Une radiographie du thorax peut être utile, mais le scanner avec injection d’un produit de contraste est plus précis pour vérifier l’état des poumons. Cet examen d’imagerie est ensuite complété par une biopsie, c’est-à-dire l’analyse de fragments de poumon prélevés par fibroscopie, à l’aide d’une sorte de tuyau introduit par le nez. 

Une carte d’identité de la tumeur

Si les cellules sont effectivement cancéreuses, une analyse plus poussée est pratiquée, à la recherche de mutations génétiques et de marqueurs spécifiques. Cela permet de dresser une carte d’identité de la tumeur et de proposer le traitement le plus adapté. D’autres examens sont indispensables pour évaluer l’extension du cancer et repérer d’éventuelles métastases.

Une évolution en 4 stades

En fonction de ces éléments, le cancer est classé selon différents stades. 

Stades 1 et 2 : la tumeur est localisée dans le poumon
« Aux stades précoces, la tumeur peut être enlevée lors d’une opération chirurgicale », explique le Pr Nicolas Girard, oncologue pneumologue à l’Institut Curie (Paris) et responsable de l’Institut du thorax Curie-Montsouris.

Pour prévenir autant que possible le risque de rechute, la chirurgie peut être complétée, avant ou après, par une chimiothérapie et/ou une immunothérapie, dans le cadre de protocoles de recherche. Ce traitement innovant stimule les propres défenses immunitaires du malade. Des séances de radiothérapie sont parfois proposées. 

Stade 3 : la tumeur a commencé à envahir les ganglions lymphatiques.
Environ 15 % des cancers du poumon sont découverts à ce stade. La chirurgie n’est pas toujours possible. Tout dépend de l’extension du cancer. Pour soigner ces patients, on a recours à la chimiothérapie. Dans certains cas, une immunothérapie ou une thérapie ciblée sont proposées.

Stade 4 : des métastases se sont disséminées dans l’organisme.
Plus de 60 % des cancers du poumon sont diagnostiqués à ce stade avancé de la maladie. Le cancer étant très étendu, l’opération chirurgicale n’est plus envisageable. Le traitement d’un cancer du poumon métastasé peut prendre différentes formes : chimiothérapie, immunothérapie ou thérapies ciblées.

À lire aussi

Sylvie Dellus
Expert : Pr Nicolas Girard, oncologue pneumologue à l’Institut Curie (Paris) et responsable de l’Institut du thorax Curie-Montsouris.
Article publié le


Première apparition