mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Cancers de la tête et du cou : 14 000 personnes touchées chaque année

Cancers de la tête et du cou : 14 000 personnes touchées chaque année


Les cancers de la tête et du cou aussi appelés cancers des voies aérodigestives supérieures sont un ensemble de cancers qui commencent du nez et vont jusqu’à la gorge en passant par les sinus, la bouche, les lèvres et les glandes salivaires. "Prenons le cancer à la gorge" : c’est le slogan d’une campagne d’information destinée à alerter le grand public sur les symptômes de ces cancers, qui touchent 14 000 personnes chaque année en France. En effet, nombre de ces cancers sont diagnostiqués trop tard tant les symptômes sont d’une banalité déconcertante.

Reconnaître les signes pour ne plus les négliger

  • Perte de voix
  • Difficulté ou douleur en avalant

    Douleur au niveau de la langue

    Aphtes, taches blanches ou rouges dans la bouche

    Mal de gorge

    Enrouement persistant

    Grosseur dans le cou (ganglions)

    Narine bouchée ou saignement de nez

Autant de symptômes auxquels on attache peu d’importance. "En effet, ils sont ressentis par tous les Français, plusieurs fois dans l’année, et peuvent s’apparenter à un rhume, une rhino-pharyngite ou encore à un épisode viral bénin", explique le Dr Maria Lesnik,

chirurgienne à l’Institut Curie.

Or, si un seul de ces symptômes persiste pendant au moins 3 semaines, il est primordial de consulter un spécialiste car s’ils sont diagnostiqués à temps, les cancers tête et cou sont de mieux en mieux soignés.

Quels sont les facteurs de risque ?

Le tabac et l’alcool sont les deux principaux facteurs de risque pour les cancers de la tête et du cou. Mais le papillomavirus humain (HPV) peut aussi être à l’origine de cancers des amygdales ou de la base de la langue. L’exposition professionnelle aux poussières ou aux fumées toxiques est également un facteur de risque.

Enfin, selon un rapport publié par Santé publique France, vivre dans les Hauts-de-France augmente la probabilité d’avoir un cancer de la face et du cou car c’est la région la plus touchée par les cancers de la lèvre, de la bouche, du pharynx et de l’œsophage.

A lire aussi :

  • Cancers ORL : les femmes en meurent plus
  • Faire trop de bains de bouche augmenterait le risque de cancer
  • Cancer de la gorge : des facteurs génétiques en cause



Première apparition