lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Cataplasme : à quoi sert-il ? Comment l’utiliser ?

Cataplasme : à quoi sert-il ? Comment l’utiliser ?


Le cataplasme est une pâte épaisse que l’on applique sur la peau en la faisant tenir grâce à un linge. Autrefois conseillé pour toutes sortes de troubles par des guérisseurs, son efficacité n’est pas réellement avérée et il se fait désormais rare dans le commerce. Mais on peut s’en fabriquer soi-même avec toutes sortes de plantes, de l’argile, des fruits, des légumes… ou même d’algues !

Les substances choisies pour réalisées le cataplasme peuvent être broyéeshachées à chaud ou à froid ou mélangées à de la farine de lin pour obtenir la bonne consistance. Ce remède a une action rubéfiante : il entraîne une congestion passagère qui produit une rougeur de la peau par dilatation des petits vaisseaux sanguins, ce qui favorise la pénétration des principes actifs. En outre, la circulation sanguine des parties affectées augmente, chassant ainsi les toxines vers l’extérieur, absorbées par le cataplasme.

Dans quels cas peut-on utiliser un cataplasme ?

  • Difficultés respiratoires, bronchite, essoufflement : cataplasme de farine de moutarde ou de feuille de chou vert.
  • Toux grasse : à base de graines de lin.
  • Toux sèche : à base de racines râpées de consoude.
  • Entorses : argile froide.
  • Élongations, tendinites, maux de dos : racines râpées de consoude.
  • Douleurs musculaires : argile verte tiède, moutarde, consoude.
  • Douleurs articulaires ou tendineuses : cataplasme froid de graines de lin ou d’argile.
  • Maux digestifs : argile.
  • Acné : argile (aux propriétés astringentes, qui resserre les pores), à faire une fois par semaine après un nettoyage de la peau.
  • Furoncle, anthrax : argile, chou vert, farine de moutarde, mais aussi graines de lin, émollient efficace pour faire mûrir un furoncle.
  • Plaies suintantes : feuille de chou.
  • Brûlures et excoriations (perte des couches superficielles de la peau à cause du grattage) qui s’infectent : chou (aseptisé par ébullition).

Choisir l’argile et les graines de lin ou de moutarde de préférence en pharmacie, en magasinbio ou diététique.

Quelles sont les précautions d’usage ?

Il n’y a pas de contre-indication spécifique au cataplasme, mais en cas de plaies, il vaut mieux consulter pour écarter une infection bactérienne.

Il est préférable de tester le cataplasme à la moutarde sur une petite zone – il chauffe la peau et peut être irritant – et ne pas l’appliquer sur une peau lésée.

Pas avant 15 ans environ, sauf pour les graines de lin : dès l’âge de 3 ans, mais pendant 10 minutes maximum.

Recette de cataplasme au chou vert

  1. Faire bouillir une ou deux grosses feuilles de chou épaisses, pendant 3 à 5 minutes.
  2. Refroidir 5 minutes, les mettre dans un linge et écraser avec un rouleau à pâtisserie pour extraire le suc qui contient des substances soufrées. $
  3. Le placer dans une gaze fine et appliquer sur la peau entre 10 et 20 minutes selon la tolérance.
À lire aussi

Première apparition