mercredi , 20 novembre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Charge mentale : 5 clés du coaching pour s'alléger

Charge mentale : 5 clés du coaching pour s'alléger


En cette période automnale, vous avez procédé aux inscriptions de vos enfants aux clubs de sports ou au cours de guitare, participé aux réunions de rentrée des classes, tout en continuant à être efficace dans votre travail… Vous menez tout de front, anticipez et de plus, vous êtes sans cesse sollicitées par les réseaux sociaux et les notifications sur votre smartphone… STOP ! Ce sont des indicateurs de charge mentale, appelée aussi "syndrome des femmes épuisées" (les femmes pouvant être à la fois épouses, mères et actives seraient en effet plus touchées que les hommes) pouvant mener au surmenage, à la dépression ou pire, au burn-out. Voici les 5 clés qui rendront votre quotidien plus serein.

 

Clé N°1 : Éliminez vos parasitages

  • Listez sur une feuille de façon spontanée TOUT ce qui encombre votre esprit en ce moment (et parfois même depuis trop longtemps), comme un tas de lettres administratives non ouvertes, un meuble devenu inutile qui doit être déposé à la déchetterie depuis des mois, des voisins bruyants, une demande d’augmentation sans cesse repoussée…
  • Posez-vous la question suivante : "Est-ce que je veux garder ce parasitage ?"
  • Si non, posez-vous la question : "Comment puis-je faire pour le supprimer ?" Vous avez le choix de le faire vous-même, de déléguer, de vous faire aider, de le donner ou de le jeter…Et surtout, passez à l’action tout de suite ou posez une date butoir.
  • Relistez vos parasitages restants et constatez qu’il y en a moins : il y a de grandes chances pour que vous vous sentiez déjà plus légère (au sens propre comme au figuré !)

Clé N°2 : Clarifiez votre objectif

  • Faites le point sur ce que vous voulez vraiment et simplifiez-vous la vie
  • Posez-vous LA question essentielle : "Qu’est-ce que je veux vraiment en ce moment ?"
  • Listez la première proposition qui vous vient à l’esprit (c’est souvent la bonne). Vous venez de créer votre objectif, c’est le début de toute action car retenez cela : pas d’objectif, pas d’action…
  • Une fois votre objectif déterminé, fixez-vous une date butoir qui va vous "obliger" à aller jusqu’à sa réalisation.
  • Poursuivez-le jusqu’à l’atteindre !

Clé N°3 : Affranchissez-vous de vos croyances limitantes

Les croyances limitantes sont des injonctions familiales comme "dans notre famille, on n’a pas le sens des affaires, ou on est nul en maths…" et elles nous limitent dans l’avancement de nos projets de vie. (Elles peuvent être aussi des parasitages, voir Clé N°1)

La meilleure façon de s’en affranchir est de les transgresser, d’aller à contre sens de ces (anciennes) croyances et de passer à l’action !

Faites tout ce que vous ne pensiez pas être capable de faire. Il est conseillé de se faire accompagner d’un coach de vie pour cela, seul c’est plus compliqué.

Clé N°4 : Mettez-vous à l’action

Passez de la réflexion à l’action

Foncez, osez et vous verrez que vos actions dépasseront vos craintes initiales, et même si ce n’est pas si aisé au début, vous avancez de toute façon, à votre rythme.

Comme le dit le proverbe chinois : "Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de t’arrêter".

Clé N°5 : Vivez le moment présent et souriez à la vie : Osez !

  • Savourez le moment présent : ne ressassez pas votre passé en ruminant une situation anxiogène ou en regrettant des moments merveilleux (le passé est dépassé)
  • N’interprétez pas un futur qui n’existe pas encore en échafaudant des plans qui ne se réaliseront probablement pas comme vous les aviez imaginés…
  • Comment être dans le moment présent ? En pratiquant un exercice de sophrologie pour se reconnecter avec sa respiration. 5 minutes pour soi qui permettent de se reconnecter avec son espace de calme intérieur.

L’exercice du paysage ressource

Assise sur une chaise ou allongée, les yeux fermés (pas d’appareils connectés à proximité), prenez une profonde inspiration par le nez en gonflant le ventre comme un ballon en pensant "j’inspire le calme en moi" et expirez par la bouche comme si vous souffliez dans une paille en pensant "je diffuse ce calme dans tout mon corps et l’installe durablement".

A faire 3 fois, les mains placées sur le ventre.

  • Appréciez cet allégement en vous et diffusez cette sensation agréable dans toutes vos cellules.
  • Projetez-vous maintenant dans un paysage que vous aimez particulièrement, dans lequel vous vous sentez tout simplement bien.
  • Imaginez-vous vous plonger dans ce paysage-ressource et ressentez ce qui se passe en vous : les images, les couleurs, les lumières, les arômes, les effluves, les sons, les rires qui vous parviennent, les matières agréables qui vous enveloppent…
  • Sentez-vous actrice de cette scène et imprégnez-vous de ces sensations qui vous ressourcent.

Ces sensations restent présentes en vous, reprenez contact avec les zones d’appui de votre corps, inspirez par le nez et soufflez par la bouche pour vous dynamiser, étirez-vous, baillez et revenez ici et maintenant en ouvrant doucement les yeux. Osez bouger (sans préjugé), riez et retrouvez votre spontanéité d’enfant !

Et pour conclure, adoptez cette citation de Henry-David Thoreau : "Notre vie se perd dans les détails, simplifiez, simplifiez, simplifiez !".

Merci à Flore Thuong, coach sophrologue et hypnothérapeute. Prendre rendez-vous avec Flore Thuong sur Therapeutes.com



Première apparition