vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Contraception : 6 choses que vous ne saviez peut-être pas

Contraception : 6 choses que vous ne saviez peut-être pas

Implant, stérilet au cuivre, stérilet aux hormones, pilule, anneau, préservatif… Les options de contraception sont nombreuses et variées. Elles s’adressent bien souvent aux femmes, même si la contraception masculine est à l’étude depuis longtemps et que la recherche avance.

Saviez-vous par exemple que des essais d’injection contraceptive pour hommes ont déjà passé la phase 3 de tests avec grand succès : plus de 97% de réussite ? D’autres moyens sont par ailleurs envisagés, dont la pilule contraceptive masculine. Cela dit, une option, connue pour être définitive, mais potentiellement réversible existe déjà : la vasectomie.

Effets secondaires et féminisme

Du côté des femmes, la contraception pose de nombreux problèmes d’effets secondaires, dont la liste ne cesse de s’alourdir : perte de libido, changements d’humeurs, saignements continus, ou même méningiomes pour les médicaments contraceptifs comme le Lutéran et le Lutényl. Trouver sa pilule est parfois un véritable parcours du combattant ! Certaines optent alors pour une contraception naturelle, basée sur le calcul de son cycle, sa température corporelle ou encore sur la pratique du retrait. Des applications smartphone surfent sur ce créneau, souvent jugée peu fiables, comme la dernière en date Moonly.

Parler de contraception aujourd’hui, c’est parler de féminisme aussi. Des comptes Instagram se sont saisies du sujet, comme PayeTaContraception, qui a lancé un hashtag du même nom, permettant aux femmes de témoigner sur le sujet. Les femmes y rapportent leurs nombreux effets secondaires, le manque de compréhension des médecins sur le sujet, le manque d’informations aussi, ou encore la difficulté d’aborder le sujet avec son partenaire, surtout lorsqu’il est un homme.

Lire aussi :

  • Ligature des trompes : tout savoir sur cette méthode contraceptive
  • Les femmes sous pilule ont un hypothalamus plus petit
La pilule contraceptive peut réduire votre libido © Getty Images
Même jeune, même sans enfant, vous pouvez opter pour le stérilet © Getty Images/iStockphoto
Vomissements et nausées diminuent l’efficacité de la pilule © Getty Images/EyeEm
La contraception peut être définitive © Getty Images/iStockphoto
La contraception masculine existe déjà © Getty Images
La contraception naturelle n’est pas toujours fiable © Getty Images



Première apparition