lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Coronavirus : la Russie commencera à fournir son vaccin à grande échelle en septembre – Santé

Coronavirus : la Russie commencera à fournir son vaccin à grande échelle en septembre – Santé


La Russie commencera à fournir à grande échelle son vaccin contre le nouveau coronavirus en septembre, a annoncé le ministre de la Santé, Mikhail Murashko.

« Les vaccins seront fournis en priorité au personnel soignant et aux enseignants« , a précisé M. Murashko, selon l’agence de presse russe Tass. La vaccination se fera « absolument sur base volontaire », a-t-il assuré.

La Russie devient le premier pays à introduire un vaccin contre le Covid-19 pour une utilisation par le grand public. Environ 40.000 volontaires testent en ce moment le produit, dans le cadre de la phase 3 de développement du vaccin.

Ce dernier a été développé par un laboratoire de l’État et a d’abord été testé sur les travailleurs du laboratoire et ensuite sur des militaires volontaires. Aucun effet secondaire n’a été rapporté.

Le vaccin a été baptisé Spoutnik, du nom du premier satellite artificiel envoyé dans l’espace par l’URSS.

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé qu’une de ses filles avait été vaccinée avec succès, sans effet secondaire plus grave qu’une fièvre passagère.

La Russie a enregistré près d’un million de contamination au nouveau coronavirus, soit le quatrième plus grand nombre de cas au monde.

« Les vaccins seront fournis en priorité au personnel soignant et aux enseignants », a précisé M. Murashko, selon l’agence de presse russe Tass. La vaccination se fera « absolument sur base volontaire », a-t-il assuré.La Russie devient le premier pays à introduire un vaccin contre le Covid-19 pour une utilisation par le grand public. Environ 40.000 volontaires testent en ce moment le produit, dans le cadre de la phase 3 de développement du vaccin. Ce dernier a été développé par un laboratoire de l’État et a d’abord été testé sur les travailleurs du laboratoire et ensuite sur des militaires volontaires. Aucun effet secondaire n’a été rapporté. Le vaccin a été baptisé Spoutnik, du nom du premier satellite artificiel envoyé dans l’espace par l’URSS. Le président russe Vladimir Poutine a affirmé qu’une de ses filles avait été vaccinée avec succès, sans effet secondaire plus grave qu’une fièvre passagère. La Russie a enregistré près d’un million de contamination au nouveau coronavirus, soit le quatrième plus grand nombre de cas au monde.


Première apparition