dimanche , 27 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Covid-19 : le président du Conseil scientifique n’exclut pas un reconfinement local

Covid-19 : le président du Conseil scientifique n’exclut pas un reconfinement local

« Le Conseil scientifique et moi-même, on est persuadés qu’il ne faut pas revenir à un confinement », a déclaré Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, ce jeudi 10 septembre, au micro de RTL. Un nouveau conseil de défense sanitaire est prévu vendredi 11 septembre.


© iStock

Alors que l’épidémie de Covid-19 s’amplifie dans certaines régions françaises, le Conseil scientifique estime que le gouvernement va être obligé de prendre des décisions difficiles dans les « huit à dix jours« . Le président du Conseil scientifique, le Pr Jean-François Delfraissy, a d’ailleurs qualifié « d’inquiétant » le niveau de l’épidémie de Covid-19 en France.

Ce jeudi 10 septembre, le Pr Delfraissy a déclaré au micro de RTL qu’il fallait éviter de revenir à un confinement. « Le Conseil scientifique et moi-même, on est persuadés qu’il ne faut pas revenir à un confinement, que les enjeux ne sont pas que sanitaires […], les enjeux sont également sociaux et économiques, donc le choix ne sera pas uniquement sanitaire« . Avant de poursuivre : « Mais à l’inverse on voit également que de l’autre côté, depuis plusieurs semaines, le virus recommence à circuler de façon significative en France, inquiétante dans certaines régions« . 

Les bilans quotidiens des contaminations montrent une accélération de la propagation du virus. Si Jean-François Delfraissy assure qu’il faut tout faire pour essayer de ne pas imposer un reconfinement, il a cependant concédé que ce n’était pas exclu en cas de situation critique. Pour éviter cette dernière option, il appelle la population française à faire preuve de responsabilité individuelle

« Soyons raisonnables, il faut qu’on comprenne tous qu’on doit apprendre à vivre avec ce virus et qu’il faut donc être un peu raisonnable pour se protéger et pour protéger les autres ».

Respecter les mesures barrières

Ainsi, l’expert a conseillé aux personnes de plus de 60 ans et aux jeunes de prendre les précautions d’usage pour freiner la propagation du virus et ne pas le transmettre. « Deux populations sont sur notre ligne de mire, les personnes de plus de 60 ans qui sont la cible de ce virus avec les populations fragiles et les 20–40 ans. Il est souhaitable que les personnes âgées n’aillent pas dans un certain nombre de rencontres« , a recommandé Jean-François Delfraissy toujours au micro de RTL

Il dénonce une distanciation sociale non respectée et souhaite donc « remettre la notion de distanciation physique, en resserrant les boulons« . Il a également conseillé aux Français de se vacciner contre la grippe cet hiver : « C’est un mouvement un peu citoyen cette année d’essayer d’optimiser, d’augmenter le pourcentage de Français qui vont être vaccinés contre la grippe« . 

Un nouveau conseil de défense sanitaire est prévu vendredi 11 septembre. Il devrait acter de nouvelles mesures pour tenter de limiter la propagation du virus sur le territoire. Emmanuel Macron promet des des décisions qui seront « déclinées territorialement » mais « sans céder à quelque panique que ce soit« . Et d’expliquer ensuite: « Ce que nous devons faire, c’est nous adapter à l’évolution du virus, essayer de ralentir sa circulation avec les gestes barrières, l’organisation de la vie sociale qu’on doit adapter. Nous devons le faire en permettant de continuer à vivre : éduquer nos enfants, s’occuper des autres patients et pathologies, avoir une vie économique et sociale.« 

À lire aussi

Première apparition