vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Diabète de type 2: plus d’un verre par jour augmente le risque d’hypertension artérielle

Diabète de type 2: plus d’un verre par jour augmente le risque d’hypertension artérielle


En France, plus de 3,3 millions de personnes sont traitées pharmacologiquement pour un diabète, soit 5 % de la population. Plus de 92% de ces malades souffrent d’un diabète de type 2. Cette forme se déclare principalement chez les adultes. Le diabète se caractérise par un excès de la concentration de glucose dans le sang. Un phénomène provoqué par une perturbation du métabolisme glucidique. Selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of the American Heart Association, une revue en libre accès de l’American Heart Association, les patients courent également un autre risque.

Les chercheurs ont établi une corrélation entre une consommation trop importante d’alcool et l’apparition d’une autre pathologie. En effet, boire huit boissons alcoolisées ou plus par semaine peut augmenter le risque d’hypertension artériellechez les adultes atteints de diabète de type 2. « Il s’agit de la première grande étude à étudier spécifiquement l’association de la consommation d’alcool et de l’hypertension chez les adultes atteints de diabète de type 2« , a déclaré l’auteur principal de l’étude Matthew J. Singleton, MD, MBE, MHS, M.Sc., chercheur en chef en électrophysiologie à Wake École de médecine de l’Université Forest à Winston-Salem, Caroline du Nord. Et d’ajouter : « Des études antérieures ont suggéré qu’une forte consommation d’alcool était associée à une pression artérielle élevée. Cependant, l’association d’une consommation modérée d’alcool avec une pression artérielle élevée n’était pas claire. »

Pour cette étude, les chercheurs ont examiné la relation entre la consommation d’alcool et la tension artérielle chez plus de 10 000 adultes atteints de diabète de type 2. Tous les participants souffraient d’un diabète de type 2 pendant environ 10 ans avant de s’inscrire à l’étude. Le nombre de verres d’alcool était autodéclaré via un questionnaire à remplir lors de l’inscription à l’étude. La plupart des participants prenaient déjà un ou plusieurs médicaments contre la pression artérielle. Ainsi, l’analyse des lectures de tension artérielle a été ajustée pour tenir compte des effets des médicaments et pour estimer le degré sous-jacent d’hypertension artérielle.

Attention à une consommation excessive

Résultat ? Une consommation légère d’alcool n’était pas associée à une pression artérielle élevée. Une consommation modérée d’alcool était associée à une augmentation de 79% des probabilités d’hypertension artérielle. Enfin, une consommation excessive d’alcool était associée à une augmentation de 91% des risques de tension artérielle élevée. Plus la consommation d’alcool est élevée, plus le risque et la gravité de l’hypertension artérielle sont élevés. « Bien que la consommation d’alcool légère à modérée puisse avoir des effets positifs sur la santé cardiovasculaire de la population adulte en général, la consommation d’alcool modérée et élevée semble être indépendamment associée à une probabilité plus élevée d’hypertension artérielle chez les personnes atteintes de diabète de type 2« , a expliqué le scientifique. « Une modification du mode de vie, y compris une consommation d’alcool tempérée, peut être envisagée chez les patients atteints de diabète de type 2, en particulier s’ils ont du mal à contrôler leur tension artérielle« .

Cependant, cette étude présente certaines limites. Par exemple, elle ne tient pas compte des changements de consommation pendant la durée de l’enquête.

À lire aussi

Première apparition