vendredi , 18 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Diabète : prudence avec les applis pour gérer la glycémie

Diabète : prudence avec les applis pour gérer la glycémie


Pour contrôler leur glycémie en direct, sans avoir besoin d’effectuer une piqûre, les malades du diabète ont accès à un système dit en "boucle fermée". Il s’agit d’un dispositif qui évalue en permanence le taux de glycémie et qui permettent de délivrer la dose adéquate d’insuline. Le dispositif est connecté à un appareil de commande est relié à un téléphone ou une tablette. Mais tous ne présentent pas une sécurité suffisante, informe l’ANSM.

L’ANSM note qu’avec "l’essor de l’OpenSource, certains sites internet mettent à disposition des patients des tutoriels pour les guider dans l’installation d’applications ou de logiciels permettant d’élaborer soi-même un système en boucle fermée". Or, pour que le dispositif médical soit sûr il doit comporter un "marquage CE".

Quels risques avec un système do it yourself ?

L’agence de sécurité du médicament appelle les utilisateurs de ces systèmes "do it yourself" à se diriger vers des produits validés et testés. Sans quoi, ils "s’exposent à des complications potentiellement graves (hyper ou hypoglycémies sévères, acidocétoses, rétinopathies foudroyantes) induites par l’administration de mauvaises quantités d’insuline", rappelle la note d’information. Il fait suite à plusieurs signalements remontés par des professionnels de santé.

"Actuellement, les logiciels couverts par un certificat de conformité CE et disponibles sur le marché ont fait l’objet de nombreuses étapes de vérification et de contrôles au cours de leur fabrication. En outre, la sécurité des patients qui les utilisent est assurée grâce à un accompagnement individualisé, notamment au travers d’une formation à l’utilisation de l’équipement, d’un suivi personnalisé et d’une assistance technique" insiste l’ANSM.

Or, ces garanties sont inexistantes pour les systèmes DIY « do it yourself » non marqués CE.

Lire aussi :

  • Diabète : 250 patients concernés par l’arrêt de production d’une pompe à insuline
  • Diabète : quels sont les signes qui doivent alerter
  • De la vitamine A pour améliorer la vision des diabétiques



Première apparition