lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Disputes dans le couple : pourquoi et que faire ?

Disputes dans le couple : pourquoi et que faire ?


Différences dans la façon de s’organiser, d’exprimer ses émotions, de gérer les finances, d’intensité de désir sexuel…  Les problèmes sont souvent les mêmes pour la plupart des couples. Les auteurs du livre Huit rendez-vous amoureux affirment ainsi : « L’un des plus grands mythes à propos du mariage dit que si vous ne vous disputez jamais, cela signifie que votre relation est saine. » Le problème n’est pas d’avoir des zones de désaccords, mais d’être capable de les affronter et de les assumer avec l’autre. Au sein des confits se pose la plus grande opportunité du couple pour grandir et durer. Voici donc tous nos conseils pour vous accorder.

S’agit-il d’un problème que l’on peut résoudre ?

Comme le note les auteurs de Huit, il convient de distinguer les problèmes solubles des permanents.

  • Les premiers concernent les tâches ménagères, les vacances, etc., et se résolvent grâce à des efforts.
  • Les seconds représentent, eux, nos différences fondamentales, autour de notions telles que la ponctualité, l’organisation, les interactions avec vos belles-familles, etc. Ces désaccords-là impliquent simplement d’être acceptés. Nous reviendrons sur ces impasses plus bas.

Les 10 reproches qui brisent une relation de confiance

La confiance – est-il besoin de le rappeler – c’est LA base de toute relation amoureuse épanouissante. D’après les recherches de ces auteurs, certaines attitudes provoquent sa rupture. Parmi les plus fréquentes, on trouve : le fait de ne pas faire de l’autre une priorité, de ne pas être présent quand l’autre est souffrant.e ou malade, de ne pas contribuer au bien-être de sa famille, de mentir, d’avoir des secrets, de ne pas tenir ses promesses, d’humilier ou rabaisser son partenaire en public ou en privé, d’être violent ou encore, tout bêtement, de ne pas être à l’heure.
 
Comme le note Sebastien Garnero, psychologue et sexologue, la tromperie est souvent un des symboles phares de cette fracture de la confiance : « Dans la plupart des ruptures amoureuses on retrouve la notion d’infidélité comme cause ou facteur déclencheur de séparations dans un couple. La fidélité demeure une valeur forte d’union et de matrice du couple dans le lien de confiance et d’amour que chacun peut se donner dans le cadre de la relation. »

Dans tous les cas la solution est de parler, mais vous allez voir qu’il y a une méthode pour rendre le conflit positif, c’est-à-dire créateur et non destructeur :
Etape 1 : évoquez votre ressenti pendant la dispute. Quelles émotions aviez-vous ?
Exemples : j’étais triste, en colère, etc.

Etape 2 : validez la version de l’autre
Exemple : vu comme ça, je comprends que tu ressentes ça…

Etape 3 : notez le déclencheur. Pourquoi cela vous a fâché ? Notez que ce sont souvent des vulnérabilités persistantes dont l’origine est antérieure à votre relation. Trouvez ce qui, dans votre  passé, réveille le sentiment que la dispute a réactivé, et expliquez-le à l’autre.
Exemples : je me suis senti.e jugé.e, exclu.e, abandonné.e, etc., parce que cela m’évoque…

Etape 4 : acceptez votre part de responsabilité, même minime.

Etape 5 : discutez de la façon dont vous pourriez faire les choses différemment la prochaine fois.

Les astuces pour résoudre les problèmes

Si vous cherchez réellement à comprendre la position de votre partenaire et si vous arrivez à ce qu’il ou elle comprenne que vous l’aimez et que vous l’acceptez, même si un désaccord profond règne entre vous, alors vous pourrez tout résoudre. Pour cela, John et Julie Gottman conseillent d’adopter les attitudes suivantes.

  • Ne faites pas de votre partenaire le/la méchante de l’histoire. Dans un conflit sain, il n’y a aucune victoire, seulement de la compréhension, de l’acceptation.
  • Faites part à votre partenaire de votre acceptation.
  • N’évitez jamais les conflits (cela engendre une distance émotionnelle).
  • Ne critiquez et ne jugez pas l’autre.
  • En cas de problème, passez par les 5 étapes évoquées plus haut.
  • Aimez l’autre dans son entièreté, pour ce qu’il ou elle est.
  • Sachez admettre quand un problème est soluble et quand il ne l’est pas : tous les conflits ne peuvent être résolus.

Exemples de conversations à avoir et de questions à poser

Quels que soient les sujets de vos désaccords, essayez de ressortir grandi.e de vos conflits. Enrichissez votre ressenti à l’égard de la position de votre partenaire et de vos zones de divergences. Demandez-lui quelle est l’histoire qui pourrait expliquer que telle ou telle chose est importante pour elle ou lui ? Mettez-vous d’accord sur la façon dont vous pourrez, à l’avenir, régler les malentendus. Résumez, enfin, ce que vous avez compris grâce à ces discussions et allez de l’avant.
 
Nous sommes tous très différents, et il n’y a que le désir de construire et les efforts que l’on faits pour y arriver qui permettent de réussir une vie de couple. Bien sûr, on peut vivre des passions fugaces ou des aventures sans implication, mais la belle relation, celle qui dure et nourrit, celle-là implique de l’écoute, de l’investissement, du temps, de la bienveillance, etc. Parce que seul l’amour qui a su traverser les épreuves et les résoudre à travers une écoute de l’autre est véritable.

À lire aussi

Première apparition