mardi , 10 décembre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » E-cigarette : Apple supprime ses applications liées au vapotage

E-cigarette : Apple supprime ses applications liées au vapotage

Le géant Apple a purement et simplement supprimé ses quelque 181 applications liées au vapotage disponibles dans l’Apple Store. En cause, les récentes complications pulmonaires survenues aux Etats-Unis, ayant entraîné 42 décès.


© istock

C’est une décision quelque peu radicale qu’a récemment prise le géant Apple suite aux événements liés au vapotage survenus aux États-Unis.

La multinationale a ainsi supprimé pas moins de 181 applications mobile de son Apple Store, lesquelles étaient liées de près ou de loin à la cigarette électronique.

Selon Apple, les applications comprenaient à la fois des magasins, des réseaux sociaux, des sites d’actualités et des jeux. Ils représentaient 0,00010% des 1,8 million d’applications disponibles sur l’App Store mobile, a annoncé la société.

Récemment, des experts allant du CDC à l’American Heart Association ont attribué une variété de blessures et de décès pulmonaires liés à l’utilisation de produits de cigarette électronique et de vapotage, allant même jusqu’à qualifier la propagation de ces dispositifs comme à l’origine d’une crise de santé publique et une épidémie chez les jeunes. Nous sommes d’accord et nous avons mis à jour nos Directives de l’App Store afin d’indiquer que les applications encourageant ou facilitant l’utilisation de ces produits ne sont pas autorisées”, a déclaré Apple dans un communiqué, ajoutant qu’elle évoluait dans cette direction depuis des mois. Cela dit, si ces 181 applications mobiles ne sont plus sur l’Apple Store, elles continueront à fonctionner pour ceux les ayant déjà téléchargées, et pourront être transférées d’un smartphone à l’autre.

Malgré tout, l’initiative a été saluée par plusieurs associations américaines oeuvrant pour la santé cardiaque ou contre le tabagisme chez les jeunes. “En supprimant de l’App Store les applications liées à la cigarette électronique, Apple contribuera à réduire l’exposition des jeunes au marketing de la cigarette électronique et à décourager l’utilisation de ces produits par les jeunes. Apple donne le bon exemple de la responsabilité des entreprises dans la protection de nos enfants”, a déclaré Matthew L. Myers, président de la “Campaign for Tobacco-Free Kid”, dans un communiqué.

A ce jour, les Center for Disease Control and prevention américains ont recensé 2 172 cas de lésions pulmonaires liées au vapotage, et 42 décès aux États-Unis. Si les causes de cette épidémie de problèmes pulmonaires ne sont pas encore clairement établies, les CDC suggèrent qu’il puisse s’agir de l’utilisation d’huiles de cannabis issues du marché noir, et/ou de l’ajout d’acétate de vitamine E dans les e-cigarettes.

Source : CNN

À lire aussi

Hélène Bour


Première apparition