samedi , 4 avril 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Epidémie de gastro : la carte actualisée au 22 janvier 2020

Epidémie de gastro : la carte actualisée au 22 janvier 2020

En période hivernale, certaines maladies infectieuses et contagieuses circulent, à commencer par la gastro-entérite. Vomissements, diarrhées, maux de ventre, parfois fièvre et maux de tête… Ce trouble digestif violent se manifeste de multiples façons. 

Dans son troisième bulletin national de l’année, du 13 au 19 janvier 2020, le réseau de surveillance sanitaire Sentinelles fait état de 271 cas de gastro-entérite pour 100 000 habitants en moyenne en France métropolitaine. Une estimation en nette diminution par rapport à la deuxième semaine de l’année : du 6 au 12 janvier 2020, le réseau relevait 398 cas pour 100 000 habitants. 

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en Nouvelle-Aquitaine (368 cas/100 000 habitants), dans les Hauts-de-France (385 cas /100 000 habitants) et dans le Grand Est (355 cas / 100 000 habitants). 


Bulletin épidémiologique de la gastro du 30 décembre au 5 janvier

© Réseau Sentinelles

Le réseau Sentinelles évoque toujours une « activité forte, mais en diminution« . Apres quatre semaines d’activité intense, le pic épidémique aurait été atteint au cours de la deuxième semaine de janvier. Le pourcentage d’hospitalisations liées à la gastro est descendu à 0,1%. Selon les prévisions reposant sur des données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait ralentir progressivement.

Le pic épidémique a été atteint la semaine dernière

Ce début d’année 2020 n’a pas été épargné par l’épidémie de gastro-entérite. Du 6 au 12 janvier 2020, le réseau de surveillance sanitaire Sentinelles faisait état de 398 cas de gastro-entérite pour 100 000 habitants en moyenne en France métropolitaine. Les régions les plus touchée étaient la Nouvelle-Aquitaine, la région Grand-Est et les Pays-de-la-Loire. Le niveau d’activité du virus était élevé au regard des 10 dernières années. Les prévisions annonçaient déjà un recul de l’épidémie d’ici la fin du mois de janvier.

Gastro-entérite : l’épidémie se poursuit

Bulletin épidémiologique de la gastro du 6 au 12 janvier 2020

© Réseau Sentinelles

Et du côté de la varicelle ?

Le réseau de veille sanitaire dresse aussi le bilan de l’évolution d’autres maladies contagieuses qui sévissent actuellement dans l’Hexagone. Du 13 au 19 janvier, les cartes font état d’une faible activité de la varicelle (9 cas/100 000 habitants). L’activité se stabilise et ne présage rien d’inquiétant. Les régions les plus impactées sont la Provence-Alpes-Cote d’Azur, le Grand Est et les Hauts-de-France.

La grippe, de son côté, prend de plus en plus d’ampleur sur le territoire. Cinq régions sont classées en phase épidémique, huit autres sont toujours en phase pré-épidémique.

Source : Sentinelles 

Pour prévenir la transmission de la gastro-entérite, des mesures d’hygiène s’imposent.
– Lavez vous régulièrement les mains à l’eau savonneuse, ou à l’aide d’un gel hydroalcoolique.
– Limitez surtout les contacts directs avec les personnes infectées.
Nettoyez les surfaces fréquemment utilisées telles que les poignées de porte, les cuvettes de toilettes, les lavabos ou encore les claviers de téléphone.
– Faites une cure de probiotiques pour restaurer votre flore intestinale, mise à mal par la gastro.

À lire aussi

Première apparition