dimanche , 26 janvier 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Gastro : l’épidémie s’étend, carte du 5 janvier 2020

Gastro : l’épidémie s’étend, carte du 5 janvier 2020

En période hivernale, les maladies infectieuses et contagieuses font leur retour, à commencer par la gastro-entérite. Vomissements, diarrhées, maux de ventre, parfois fièvre et maux de tête… Ce trouble digestif violent se manifeste de multiples façons. 

Dans son premier bulletin national de l’année, du 30 décembre 2019 au 5 janvier 2020, le réseau de surveillance sanitaire Sentinelles fait état de 326 cas de gastro-entérite pour 100 000 habitants en moyenne en France métropolitaine. Une estimation fortement en hausse par rapport à la dernière semaine de l’année 2019 : du 23 au 29 décembre, le réseau relevait 289 cas pour 100 000 habitants. 

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en Nouvelle-Aquitaine (462 cas /100 000 habitants), en région Grand Est (426 cas/100 000 habitants) et en Pays de la Loire (415 cas/100 000 habitants). Plus globalement, la carte témoigne d’une expansion de l’épidémie à l’ensemble du territoire et d’une augmentation significative du nombre de cas. 


Bulletin épidémiologique de la gastro du 30 décembre au 5 janvier

© Réseau Sentinelles

Le réseau Sentinelles évoque une « activité forte », en augmentation. Son incidence observée est supérieure à celle des dix dernières saisons. Pour autant, cette augmentation n’est pas inhabituelle en saison hivernale. Le pourcentage d’hospitalisations liées à la gastro est estimé à 0,3%.  Selon les prévisions reposant sur des données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës pourrait rester stable ou en légère augmentation dans le courant de la deuxième semaine de 2020.

L’épidémie de gastro s’intensifiait déjà en fin d’année 2019

Les fêtes de fin d’année n’ont pas été épargnées par l’épidémie de gastro-entérite. Du 23 au 29 décembre 2019, le réseau de surveillance sanitaire Sentinelles faisait état de 289 cas de gastro-entérite pour 100 000 habitants en moyenne en France métropolitaine. Les prévisions annonçaient un recul de l’épidémie pour le début d’année. Force est de constater qu’il n’en est rien. 

Gastro-entérite : l’épidémie s’est intensifiée en fin d'année

Bulletin épidémiologique de la gastro au 29 décembre 2019

© Réseau Sentinelles

Et du côté de la varicelle ?

Le réseau de veille sanitaire dresse aussi le bilan de l’évolution d’autres maladies contagieuses qui sévissent actuellement dans l’Hexagone. Du 30 décembre au 5 janvier, les cartes font état d’une situation stable concernant la varicelle (16 cas/100 000 en semaine, contre 15 cas pour 100 000 en fin d’année 2019). L’activité reste faible. Les régions les plus impactées demeurent la Normandie, la Provence-Alpes-Cote d’Azur et l’Auvergne-Rhône-Alpes. 

Source : Sentinelles 

Pour prévenir la transmission de la gastro-entérite, des mesures d’hygiène s’imposent.
– Lavez vous régulièrement les mains à l’eau savonneuse, ou à l’aide d’un gel hydroalcoolique.
– Limitez surtout les contacts directs avec les personnes infectées.
Nettoyez les surfaces fréquemment utilisées telles que les poignées de porte, les cuvettes de toilettes, les lavabos ou encore les claviers de téléphone.
– Faites une cure de probiotiques pour restaurer votre flore intestinale, mise à mal par la gastro.

À lire aussi

Première apparition