samedi , 28 mars 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Hausse de tension : quels sont les premiers signes ?

Hausse de tension : quels sont les premiers signes ?


L’hypertension artérielle est un trouble cardiovasculaire qui touche de nombreuses personnes. En France, environ 10 millions d’hypertendus sont traités mais on estime qu’une grande partie n’est pas dépistée. En effet, l’hypertension ne donne pas lieu à des symptômes particulier. Ce qui vaut à l’hypertension artérielle le qualificatif de « tueur silencieux ». Seule une prise régulière de la tension artérielle permet de confirmer le diagnostic. Le problème, c’est qu’une tension élevée accélère la fatigue du cœur en augmentant le travail du muscle cardiaque, qui va donc grossir, devenir moins performant et à force, s’épuiser. L’hypertension artérielle figure parmi les premiers facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Cette maladie chronique se soigne très bien.

Hausse de tension : quels symptômes ?

« J’ai mal à la tête, ça doit être ma tension… » : cette phrase, vous l’avez sans doute déjà entendue ? Peut-être même l’avez-vous pensé ? Alors qu’en est-il réellement ?

L’hypertension artérielle ne se caractérise pas par des troubles ou symptômes particuliers et elle est souvent diagnostiquée de manière fortuite et tardivement, en raison de l’absence de symptômes révélateurs. Néanmoins, même s’ils sont rares, « on peut citer quelques motifs d’alertes, comme les maux de tête, des difficultés de concentration, des vertiges, des douleurs dans la poitrine, un essoufflement, des troubles visuels ou des bourdonnements d’oreille », explique la Fédération française de cardiologie (FFC). En somme, certains signes peuvent être évocateurs et accompagner une hypertension, mais comme ils sont finalement très banals :

  • maux de tête permanents ou culminant le matin au réveil
  • vertiges
  • troubles de la vue
  • palpitations cardiaques
  • suées
  • saignements de nez
  • bourdonnements

Des poussées hypertensives brutales peuvent aussi entraîner des malaises, de violents maux de tête ou des difficultés à respirer, précise l’Inserm.

A retenir : il est normal que notre tension varie d’un jour à l’autre. Elle peut même fluctuer sur une journée : elle baisse au repos ou en cas de fatigue, augmente sous l’effet de la colère, de la douleur ou de l’excitation… Le problème, c’est quand elle reste élevée : le cœur se fatigue prématurément, ce qui entraîne un risque d’insuffisance cardiaque ou rénale. Elle peut aussi provoquer des troubles de la mémoire, des accidents vasculaires cérébraux… D’où l’importance d’un bon dépistage régulier et donc d’une prise régulière de votre pression artérielle.

Hausse de tension : quand consulter?

Après 40 ans, il est conseillé de faire mesurer votre tension artérielle deux fois par an. Mais cela dépend aussi des facteurs de risque de chacun.
Si …

Lire la suite sur Topsante.com



Première apparition