vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » Hausse du nombre de consultations pour des symptômes grippaux – Santé

Hausse du nombre de consultations pour des symptômes grippaux – Santé


Les médecins généralistes constatent depuis début septembre une hausse du nombre de consultations pour des symptômes grippaux, a indiqué mercredi le virologue Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral du centre de crise. Il s’agit vraisemblablement de cas de covid-19, estiment les autorités sanitaires.

Sur la dernière semaine, 164 consultations pour symptômes grippaux sur 100.000 habitants ont été comptabilisées par les médecins vigies. C’est une « augmentation extrêmement nette », selon l’infectiologue. Le seuil qui détermine la présence de la grippe sur le territoire est établi à 157 consultations pour 100.000 habitants. Or, la grippe n’est pas encore présente en Belgique, il s’agit donc vraisemblablement de cas de coronavirus, a déclaré Yves Van Laethem.

Au mois de septembre, 21% de ces patients ayant consulté pour des symptômes grippaux ont été testés positifs au covid-19. Ils étaient 12% en août et 7% en juillet. Un quart des patients contaminés avait voyagé dans les deux semaines précédant le test (44% en août et 17% en juillet). « Les voyages et surtout le comportement en voyage ont joué un rôle dans ce taux d’infection », selon Yves Van Laethem. A noter que l’impact des vacances sur les contaminations devrait s’affaiblir à mesure que les semaines passent.

Sur la dernière semaine, 164 consultations pour symptômes grippaux sur 100.000 habitants ont été comptabilisées par les médecins vigies. C’est une « augmentation extrêmement nette », selon l’infectiologue. Le seuil qui détermine la présence de la grippe sur le territoire est établi à 157 consultations pour 100.000 habitants. Or, la grippe n’est pas encore présente en Belgique, il s’agit donc vraisemblablement de cas de coronavirus, a déclaré Yves Van Laethem. Au mois de septembre, 21% de ces patients ayant consulté pour des symptômes grippaux ont été testés positifs au covid-19. Ils étaient 12% en août et 7% en juillet. Un quart des patients contaminés avait voyagé dans les deux semaines précédant le test (44% en août et 17% en juillet). « Les voyages et surtout le comportement en voyage ont joué un rôle dans ce taux d’infection », selon Yves Van Laethem. A noter que l’impact des vacances sur les contaminations devrait s’affaiblir à mesure que les semaines passent.


Première apparition