lundi , 21 octobre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » La fibromyalgie, une maladie emblématique

La fibromyalgie, une maladie emblématique

Environ 2 à 4% de la population seraient touchés, dont une majorité de femmes. Ces douleurs, qui sont souvent localisées à proximité des articulations et des zones d’insertion des muscles des membres supérieurs ou inférieurs, se manifestent également au niveau du tronc. Elles s’accompagnent très souvent d’une grande fatigue, de troubles du sommeil et de l’humeur, etc. «Elles pourraient être liées à un dysfonctionnement de la perception de la douleur et à une sensibilisation centrale, comme si le système d’alarme sonnait tout le temps, sans qu’on ait provoqué la douleur», explique le Pr Jules Desmeules, chef du Service de pharmacotoxicologie clinique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). On ignore les causes de ce mal: «Un événement traumatique peut servir de déclencheur, mais parfois la maladie survient spontanément», relève le spécialiste. Des facteurs génétiques pourraient être impliqués (plus grande sensibilité à la douleur), mais le contexte de survenue ainsi que les ressources personnelles pour faire face joueraient également un rôle. Une chose est sûre: ces douleurs sont réelles et handicapantes.

Malheureusement, avant que le diagnostic ne soit retenu, le chemin est souvent long: «Il s’agit en premier lieu d’exclure d’autres maladies (rhumatologiques, neurologiques, infectieuses, endocrinologiques, etc.), qui peuvent présenter un tableau clinique identique, puis d’évaluer la douleur et son interférence sur la qualité de vie du patient au moyen d’examens et d’échelles d’évaluation», poursuit le professeur.

On ne guérit pas de la fibromyalgie, mais on peut obtenir des phases de nette amélioration, en rendant les douleurs plus supportables. C’est le but des différents traitements symptomatiques qui peuvent être mis en œuvre.

_________


Première apparition