samedi , 17 octobre 2020
Accueil » Santé et Remise en forme » La ménopause fait-elle baisser la libido ?

La ménopause fait-elle baisser la libido ?


À la ménopause, les cycles féminins s’arrêtent, les ovaires se mettant au repos. Conséquence, il n’existe plus de pic d’œstrogènes, hormones susceptibles de stimuler le désir certains jours du cycle, notamment juste avant et au moment de l’ovulation. Certaines femmes se plaignent donc de ne plus ressentir les pics de désir réguliers, que le traitement hormonal de la ménopause ne rétablit pas forcément.

Cela dit, la libido est également sous la dépendance d’autres hormones, les androgènes. Or, le corps peut continuer à sécréter des androgènes après la ménopause, la preuve en est que poussent parfois quelques poils (malvenus) sur le menton, poils témoins de l’imprégnation du corps en androgènes !

Ce que vous pouvez faire pour booster la libido

  •  Pratiquer une activité physique. C’est même le premier conseil pour continuer à ressentir du désir après la ménopause. En effet, à partir de 30 minutes de sport, les androgènes augmentent (jusqu’à 50 %!), stimulant la libido. Cela dit, point trop n’en faut, puisque plus de 2 heures d’exercice feraient, au contraire, diminuer ces hormones.
  • Suivre un traitement hormonal de la ménopause qui stimule également la libido. Ce médicament doit obligatoirement être prescrit par un médecin car, comme pour tout traitement hormonal de la ménopause, il existe des contre-indications. Il possède pour effet de stimuler les androgènes, hormones qui agissent sur le désir. Et beaucoup de femmes apprécient cette action.

Le désir n’est pas seulement hormonal

  • Améliorez les apports de bonnes graisses dans votre alimentation. Une alimentation trop pauvre en lipides de qualité pourrait influencer négativement la synthèse des androgènes. Une diminution de l’apport en protéines aurait également pour effet de faire augmenter les androgènes… à condition que cet apport ait été trop élevé auparavant (rations de viande ou de poisson trop importantes, etc.).
  • Se sentir belle est aussi un élément essentiel au désir féminin. Une femme qui trouve qu’elle devient moins désirable éprouve moins de désir. Aussi est-il important de s’occuper de soi sur les plans esthétique, vestimentaire, sportif…
  • Apprendre à détecter et à utiliser ce qui peut stimuler son désir à soi : des lectures érotiques, de la musique romantique, une danse sensuelle, des gestes, des paroles, de l’intimité (prendre une douche ensemble, par exemple)… Et en faire part à son partenaire pour qu’il puisse alimenter ce désir.

Le désir n’est pas seulement hormonal, il est aussi émotionnel et mental. Il est donc essentiel d’apprendre à éviter de ruminer du négatif vis-à-vis de son partenaire, car ce serait un tue-désir extrêmement …

Lire la suite sur Topsante.com



Première apparition