dimanche , 15 décembre 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Laryngite : 5 façons de la soigner avec du miel

Laryngite : 5 façons de la soigner avec du miel

Le miel, c’est le meilleur ami des cordes vocales : adoucissant, lubrifiant et désinfectant, le nectar des abeilles veut triplement du bien à nos cordes vocales. En cas d’enrouement ou de laryngite, il s’utilise de différentes manières pour venir adoucir notre gorge.

En gargarisme

Faire bouillir durant 5 minutes 1 cuillerée à soupe de miel de thym (ou de lavande, c’est encore mieux) dans une tasse d’eau. Laisser tiédir, faire votre gargarisme. À répéter plusieurs fois par jour.

Avec une huile essentielle

Prendre 3 fois par jour, 1 cuillerée à café de miel agrémentée d’1 goutte d’huile essentielle de cyprès toujours vert et d’1 goutte d’HE de litsée citronnée.

En cocktail

Le miel peut également s’utiliser en synergie avec des plantes, comme dans ce remède proposé par la naturopathe Anne Portier : dans un pot en verre de 250 g, mélangez 125 g de miel de thym ou de lavande et 4 cuillerées à soupe d’herbes de Provence. En cas de laryngite, prenez 1 cuillerée à café 2 à 3 fois par jour. "Le miel ne doit pas être chauffé afin de préserver ses enzymes qui vont multiplier les propriétés des plantes. Il est également important de bien saliver ce mellite avant de l’avaler, afin de sécréter des enzymes salivaires qui elles aussi vont être bénéfiques", recommande la naturopathe.

En tisane

Thym + jus de citron + miel : un classique qui marche bien contre l’enrouement également.

De la propolis pour apaiser

"La propolis a des propriétés anti-infectieuses, antihistaminiques mais également anesthésiantes. En anesthésiant les terminaisons nerveuses de la trachée, elle va aider à soulager le mal de gorge", souligne Anne Portier. On trouve la propolis sous forme de gommes à mâcher, de liquide ou de spray. Les gommes ont l’avantage de faire saliver, ce qui est toujours bénéfique en cas de laryngite.

Gardez le silence

Parlez le moins possible afin de préserver vos cordes vocales et retrouver rapidement leur état normal. Et rien ne sert de chuchoter, bien au contraire : cela les sollicite davantage encore. Veillez également à boire abondamment au cours de la journée et à humidifier l’air intérieur s’il est sec afin de "lubrifier" vos cordes vocales. Enfin, protégez votre cou du froid avec un foulard de soie ou une écharpe.

A lire aussi :

  • Extinction de voix ou voix enrouée, comment vous soigner ?
  • 5 astuces pour travailler sa voix et se faire entendre
  • 3 recettes naturelles pour soulager l’extinction de voix



Première apparition